DEBUT DE LA SAISON SECHE DANS LE NORD BENIN : Une période de grandes menaces sanitaires . Les conseils pratiques du major Abdou Gafarou Imorou

5 ans ago | Written by
13 777 vues
0 0

DEBUT DE LA SAISON SECHE DANS LE NORD BENIN

Une période de grandes menaces sanitaires

. Les conseils pratiques du major Abdou Gafarou Imorou

Novembre, est le mois du début de l’harmattan au Bénin surtout dans la partie septentrionale du pays. Elle apparaît très souvent accompagnée d’une forte rosée les matins et d’un vent sec et poussiéreux qui souffle toute la journée véhiculant ainsi assez de microbes. Cette saison qui dure en général trois mois, constitue une période très sensible et redoutée par les béninois parce qu’elle est très favorable aux maladies chez les adultes et surtout chez les enfants. Une fois encore les populations de Parakou à l’instar des autres villes du Bénin ont accueilli cette saison des grands vents qui est prévue prendre fin normalement en février prochain. Ainsi pour bien traverser cette période d’harmattan, le major Abdou Gafarou Imorou en service au Chud Borgou donne quelques conseils pratiques à observer. Lisez plutôt.

Daabaaru : Quelles sont les maladies rencontrées fréquemment pendant la période d’harmattan ?

Abdou Gafarou Imorou : Il faut dire que l’harmattan apparaît généralement accompagné de vent violent et de poussières. Ainsi les maladies fréquentes pendant cette période sont généralement la rhinorhée, la sinusite, l’asthme, la conjonctivite. A celles-ci s’ajoute également la grippe.

Qu’est ce qui favorise l’apparition de ces maladies pendant l’harmattan ?

Les facteurs favorisants sont surtout la poussière et l’humidité. Les personnes souffrant de ces maladies sus citées sont très sensibles à la poussière et l’humidité ce qui fait qu’elles ne supportent pas toujours la période d’harmattan

Quelles sont donc les précautions pratiques à prendre pendant cette période d’harmattan aussi bien chez les enfants que chez les adultes ?

Comme précautions, il faut privilégier le port des bavettes encore appelé cache nez chez les enfants mais aussi chez les adultes. Habiller toujours les enfants avant le coucher du soir et adopter surtout le pull-over pour résister contre la fraicheur. Le port des lunettes est également souhaitable surtout contre la poussière qui transporte d’énorme bactéries. Éviter des boissons fraîches et consommer plus de boissons chaudes (Bouillie chaude, thés chauds).

Propos recueillis et transcrits par Samira ZAKARI 

Article Categories:
A la une · Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru