DEVELOPPEMENT DES INSTITUTIONS FINANCIERES : L’Asf-Bénin pose les jalons d’une organisation dynamique

12 mois ago | Written by
16 326 vues
0 0

Depuis la journée du jeudi 8 juin 2023, les acteurs et partenaires de l’Association des Services Financiers du Bénin (Asf-Bénin) tiennent des assemblées générales extraordinaire et ordinaire à la salle de conférence du centre Guy Riobé de Parakou. Parmi les activités prévues au menu de ces assises, mettre sur pied de nouveaux organes pour assurer le fonctionnement de l’institution financière. L’ouverture de la séance a été marquée par les mots de lancement du représentant du maire de Parakou, Romain Batcho et les discours de l’Administrateur provisoire par intérim de l’Asf-Bénin Issifou Bio Kandi Kora et de Thierry Ogougbe, représentant le Directeur Général (Dg) de l’Agence Nationale de Surveillance des Systèmes Financiers Décentralisés (Anssfd).

Florent YAMA

Revisiter les textes régissant les statuts juridiques et le règlement de l’Asf-Bénin et mettre en place de nouveaux organes pour la gestion efficiente de l’institution financière, telle est l’ambition des acteurs, partenaires et différents membres de l’Asf-Bénin, prenant part aux activités à ces assemblées.

Dans le rang des acteurs, c’est un ouf de soulagement de voir leur institution reprendre vie après trois années passées sous administration provisoire. À la suite des vœux de bon déroulement prononcés par le représentant du maire de Parakou, Romain Batcho, c’est l’administrateur provisoire par intérim de l’Asf-Bénin, Issifou Bio Kandi Kora qui a précisé l’importance de telles assemblées. « Nous avons traversé des difficultés qui nous ont amené à être sous administration provisoire. Nous sommes en train de voir le bout du tunnel et pour ce faire, il nous fallait procéder à la révision de nos textes pour nous conformer à notre statut juridique et de procéder à la remise en place des organes statutaires afin de reprendre l’envol de l’Asf-Bénin et de sortir du joug de l’administration provisoire », a déclaré l’administrateur provisoire par intérim, Issifou Bio Kandi Kora.

Saluant les efforts ayant abouti à ces présentes activités, le représentant du Dg de l’Anssfd, Thierry Ogougbe n’a eu d’autre réaction que d’applaudir l’initiative. « C’est un ouf de soulagement pour nous de savoir que l’Asf-Bénin s’achemine vers le bout du tunnel », va-t-il exprimer aux participants. Il a souhaité que les échanges soient, « fructueux et que l’Asf-Bénin reparte sur de solides bases pour ne plus tomber dans de pareils travers, qui vont contraindre les autorités administratives à prendre des mesures disciplinaires à son encontre ».

Le même sentiment de joie a animé Franck Ronald Adjobo, le représentant du coordonnateur national du Programme Cadre (Procar) des interventions du Fond International de Développement Agricole (Fida) en milieu rural, partenaire de l’Asf-Bénin. « Nous continuons de croire en l’Asf-Bénin. C’est d’ailleurs ce qui justifie notre présence parmi eux. Nous allons veiller à ce que l’Asf-Bénin puisse renaître de ses cendres », a-t-il soutenu. À sa suite, des participants ont dit tout leur mécontentement, à l’annonce il y a trois ans, de la suspension des organes de l’Asf-Bénin en conseil des ministres. C’est donc une grande fierté pour ces derniers de se retrouver pour la renaissance de l’Asf-Bénin.

Les assemblées générales qui prennent fin ce vendredi 9 juin 2023, vont aboutir à l’installation des organes devant assurer le bon fonctionnement de l’institution financière depuis son passage sous administration provisoire en janvier 2020.

Article Categories:
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru