DISTRIBUTION DE 12 500 KITS SCOLAIRES AU NORD BENIN AU TITRE DE 2022-2023 : Swedd-Bénin et le consortium Care Bénin/Togo accélèrent le maintien des filles à l’école . Une feuille de route élaborée pour la prochaine distribution

1 an ago | Written by
14 842 vues
0 0

Les acteurs et parties prenantes de mise en œuvre du Sous-Projet « Maintien des Filles à l’École », Zone Nord du projet Swedd-Bénin ont tenu à Natitingou, du 31 mai au 2 juin 2023, un atelier de capitalisation de l’opération de distribution des kits scolaires au titre de l’année 2022-2023. Cet atelier est organisé par le Consortium Care International Bénin/Togo sous la direction des Ministères sectoriels et de l’Unité de Gestion du Projet (Ugp). Le Projet régional d’Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel (Swedd-Bénin) et son Sous-Projet « Maintien des Filles à l’École » sont une initiative du Gouvernement béninois financée par la Banque mondiale avec l’appui technique du Fonds des Nations Unies pour la Population (Unfpa) et de l’Organisation Ouest-Africaine de la Santé (Ooas). Les travaux se sont déroulés en présence du Directeur de cabinet du Ministère des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle (Mestfp) et Président du comité technique de suivi de Swedd/Mestfp ainsi que des directeurs et représentants des Directeurs départementaux des ministères sectoriels.

Wilfried AGNINNIN

Faire le bilan de la distribution des kits scolaires au titre de l’année 2022-2023 aux fins d’améliorer les éditions à venir et d’assurer l’efficience de la distribution des kits à partir du renforcement de la synergie d’action entre les différents partenaires intervenant dans le projet, tel est l’objectif général de cet atelier. Il a réuni, entre autres, les Ddasm Borgou, Collines, les Ddestfp Alibori, Atacora, les représentants des Ddasm Alibori, Atacora, Donga, les représentants des Ddestfp Borgou, Donga, Collines, les représentants des Ddemp Borgou, Alibori, Atacora, Donga, Collines, l’Ugp/Swedd (Rc 1, assistant comptable, Point focal regional, Point focal communal), les points focaux Swedd des ministères sectoriels (Mestfp, Mesrs, Masm), les Vnu/Atp/unfpa, le Consortium Educo (Coordonnateur de projet, Cse), le Consortium Care (Cp, Cse, Ccom, Facilitateurs, Gbmo). Au cours des travaux de trois jours, le point statistique de la distribution des kits scolaires par département a été présenté aux participants, en faisant ressortir les difficultés rencontrées, les leçons apprises et les bonnes pratiques à capitaliser.

Au total, 12 500 kits scolaires couplés de kits hygiéniques ont été distribués aux filles et adolescentes bénéficiaires du projet pour le compte de l’année scolaire 2022-2023, dans les 33 communes des cinq départements d’intervention du projet dans la Zone Nord à savoir, le Borgou, l’Alibori, l’Atacora, la Donga et les Collines. Dans un processus d’amélioration continue, les participants ont procédé à la revue de la méthodologie de distribution des kits scolaires, à l’élaboration d’un plan de mise en œuvre des recommandations formulées, puis à la validation d’une feuille de route de l’opération de distribution des kits scolaires au titre de l’année 2023-2024. Le consortium Care International Bénin/Togo, à l’opérationnel, travaillera à l’effectivité de ces recommandations et feuille de route pour l’atteinte des objectifs du Projet Swedd-Bénin.

A l’ouverture des travaux, le gestionnaire du sous-projet à Care Bénin/Togo, Mouhoutarou Alassane, a salué la présence de tous les acteurs impliqués dans la distribution des kits et la sensibilisation des bénéficiaires. Selon lui, l’engagement collectif permettra d’aller loin pour l’atteinte des résultats du projet.

Pour la Responsable de la Composante N°1 du Projet Swedd-Bénin, Mireille Bio Idrissou, le Projet est dans la dynamique de provoquer le changement de mentalité et de comportement au sein des communautés. Et pour qu’il en soit ainsi, les différents acteurs doivent travailler en synergie d’action. « Ce projet s’inscrit dans le contexte de l’accompagnement des filles et adolescentes afin de booster le taux de rétention scolaire des bénéficiaires. Ceci pour impacter plus tard la capacité économique des filles et d’assurer le dividende démographique dans notre pays », a-t-elle souligné.

Des participants

Lors de la phase opérationnelle, les kits ont été distribués aux filles et adolescentes scolarisées vulnérables au primaire (Cm1 et Cm2) et au secondaire (6ème en Terminale). Sur le terrain, les résultats sont visibles et les impacts ne sont plus à démontrer. « Je crois que quand le Président de la République a dit que son régime est là pour faire face à la pauvreté, pour faire du hautement social, c’est à travers tous ces paramètres. 12 500 kits solaires ont été distribués tout dernièrement aux plus vulnérables. (…). Je crois qu’on a connu une progression considérable de ces cibles dans tous les départements du projet », a témoigné Suanon Bakourégui, Ddasm Borgou. Son collègue des Collines, Moucharaf Adiga Komabanin, a aussi noté des avancées significatives dans les communes de son département. « L’impact des distributions de kits scolaires n’est plus à démontrer. En un premier temps, ça permet d’alléger la peine des parents qui n’ont pas les ressources pour envoyer leurs enfants à l’école puis, de soulager les filles et adolescentes bénéficiaires », a-t-il reconnu.

En atelier

Le maintien des filles à l’école du Projet Swedd-Bénin du gouvernement s’exprime par la distribution des kits scolaires et kits hygiéniques, les Transferts Monétaires Conditionnels (Tmc), l’octroi des bourses scolaires en Sciences et Techniques Industrielles (Sti), en Sciences et Techniques Agricoles (Sta), et des bourses universitaires au profit des bachelières méritantes. De même, des sensibilisations et activités de mobilisation pour le changement social de comportement, sont organisées.

Article Categories:
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru