EDITO : Atao ou le sosie de Fagbohoun?

5 ans ago | Written by
21 731 vues
0 0

EDITO

Atao ou le sosie de Fagbohoun?

Jamais un sans deux, dit-on. Ainsi, dans l’histoire politique du Bénin, certains faits marquants ne surviennent pas une seule fois. Ce qui tient les béninois en haleine ces derniers temps est la situation de l’honorable Taofick Hinnouho alias Atao. L’élu de la quinzième circonscription électorale a perdu toutes ses plumes dans la guerre Pangea II. Depuis qu’il s’est volontairement rendu à la justice de son pays dans cette affaire de faux médicaments et de fraudes douanières, le généreux d’Akpakpa mène une vie carcérale peu gaie.

Le 31 janvier dernier, il a été évacué sur la France pour ses ennuis sanitaires. Peu après cette évacuation, dame rumeur annonçait sa mort, ce qui fut immédiatement démenti par l’intéressé.
Cette dernière situation de l’honorable ressemble exactement à celle vécue par le coq d’Adja-Ouèrè en 2008 dans l’affaire Sonacop. Pour rappel, Séfou Fagbohoun était en détention préventive dans cette affaire à la prison civile de Cotonou, quand pour des raisons de santé, il fut évacué sur la France pour ses soins.

D’autres similitudes rapprochent le destin du jeune Atao à celui de son doyen à la l’Assemblée Nationale, Fagbohoun. Ainsi, d’une observation très simple des deux hommes politiques, on constate une similitude dans leur silhouette. Avec un corps presque chétif trahissant leurs fortunes chacun, Atao a l’allure de Séfou Fagbohoun. Du point de vue de leurs timbres vocaux et niveaux intellectuels, on est à même de croire qu’ils ont été formés dans la même moule. Leur générosité, leur simplicité et leur fortune sont autant de points qui rapprochent l’un de l’autre.

Comparaison n’étant pas raison, chacun a toujours des spécificités dans son histoire.

Edouard ADODE

Quotidien Daabaaru, leader de la presse écrite dans le septentrion

Article Categories:
A la une · Editorial

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru