ÉMANCIPATION ÉCONOMIQUE ET SOCIALE DES FEMMES DE L’ATACORA : L’Ufec 2Abcd présente le projet « Ganmitonho » aux autorités et bénéficiaires

1 an ago | Written by
5 660 vues
0 0

Le week-end écoulé, le projet « Ganmitonho » a été présenté aux autorités et bénéficiaires des communes de Toucountouna, Kouandé et Péhunco. Il vise à contribuer à la création d’un environnement politique, économique, social favorable à la protection des droits des femmes et des filles et à l’émancipation économique et sociale de la femme au Bénin. Le bras opérationnel dudit projet dans le département de l’Atacora est l’Union des Femmes Élues Conseillères des départements de l’Alibori, l’Atacora, le Borgou, les Collines et la Donga (Ufec 2Abcd) avec le financement de l’Agence Française de Développement (Afd) en collaboration avec Care International Bénin-Togo.

Wilfried AGNINNIN

Ce projet est mis en œuvre par le Réseau des Femmes Élues Conseillères Communales du Bénin (Refec) et Ufec. À Toucountouna, Kouandé et Péhunco, les autorités et bénéficiaires ont apprécié à sa juste valeur ce projet.

Pour la coordonnatrice de l’Ufec 2Abcd Bintou Chabi Gado, ce projet permettra d’initier des projets de loi qui seront soutenus par les femmes élues députées de la 9e législature afin que les conditions de vie de la gent féminine soient améliorées en matière de la lutte contre les Vbg et la promotion des femmes dans le domaine économique et sociale. Elle s’est réjouie de la mobilisation massive des autorités et populations autour de ce projet dans les communes d’intervention. « Cela prouve que c’est une thématique qui intéresse tout le monde. », a-t-elle ajouté.

Dans son intervention, le maire de Kouandé Didier Kouandé-Sounon a exprimé sa gratitude pour le choix porté sur sa commune pour bénéficier de ce projet. L’autorité communale a salué l’Ufec 2Abcd qui œuvre depuis quelques années pour la promotion des droits des femmes. « Plus qu’une institution, c’est désormais une instance de discussion entre les femmes sur la défense de leurs droits et autonomisation, la bonne gouvernance, la santé sexuelle et reproductive. », a-t-il souligné. Didier Kouandé-Sounon a promis avec son conseil communal accompagner le projet « Ganmitonho » pour l’atteinte des objectifs.

À noter que la séance a connu la présence des Secrétaires Exécutives (Se), des maires, de la Présidente de l’Ufec 2Abcd, Kadidjatou Demmon Djegga, de la Responsable des Affaires Financières (Raf) de l’Ufec 2Abcd Richidatou Gannigui Dafia, sages, leaders religieux et femmes. Ce projet intervient dans les communes de Toucountouna, Kouandé, Péhunco, Ifangni et Sakété.

Article Categories:
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru