ENSEIGNEMENT SECONDAIRE DANS LE BORGOU : Le nouveau Ddestfp Antonin Djossou veut relever des défis

1 an ago | Written by
20 167 vues
0 0

Le nouveau Directeur Départemental des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle (Ddestfp) du Borgou Antonin Djossou, nommé en conseil des ministres le 5 avril 2023, a annoncé de grands projets pour le monde scolaire de son département. Reçu sur les antennes de radio Fraternité Fm, le nouveau Ddestfp a annoncé des mesures pour améliorer les conditions des élèves des lycées et collèges et surtout, celles des enseignants du département.

Florent YAMA (Stg)

À son arrivée à la tête de la direction départementale des enseignements secondaires du Borgou, le nouveau Ddestfp Antonin Djossou a affirmé avoir de nombreuses priorités pour donner un coup de pouce aux activités scolaires. Pour les rendements de fin d’année, il trouve que « Ce sont des résultats qui ne sont pas mal. Mais cela exige de moi, beaucoup plus de sérieux, pour que je maintienne le cap si je ne peux pas le dépasser. Encore que moi ici, mon souhait c’est de dépasser le cap ». Il apparaît clair que le nouveau locataire s’est donné assez de défis à relever.

Pour atteindre ces objectifs, Antonin Djossou a énuméré des actions à mener pour faciliter le déroulement des activités pédagogiques dans les lycées et collèges. « Je vais travailler pour améliorer les résultats, les conditions de nos élèves et des enseignants. Vous ne pouvez rien obtenir d’un enseignant qui est frustré, c’est pour cela que je place mes priorités à ce niveau. Je ferai tout mon possible pour mettre à l’aise les enseignants », a-t-il promis. En ce qui concerne les conditions d’apprentissage, le Directeur va « œuvrer pour que les infrastructures soient mises à la disposition de nos collèges et lycées. Et là, j’ai un partenariat avec des Ong, et d’ici là, je vais mettre en œuvre ce partenariat et voir dans quelle mesure elles (les Ong ndlr) peuvent nous aider à construire des infrastructures ».

Interrogé sur le fait que nombreux sont ces départements de la partie septentrionale qui enregistrent souvent un faible taux de réussite aux examens, comparativement aux autres départements, il a précisé que « Les réalités ne sont pas les mêmes dans tous les départements. Il y a des pesanteurs sociologiques dans certains départements ». C’est pourquoi il entend relever le défi de la pénurie des enseignants qualifiés en « utilisant de façon judicieuse le quota d’enseignant qui sera envoyé dans le Borgou ».

In fine, le Ddestfp veut hisser le département, à travers de grands projets, au haut niveau du peloton en termes de rendement scolaire, aux différents examens.

Article Categories:
A la une · Éducation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru