ENTREPREUNARIAT ET DEVELOPPEMENT DURABLE AU BENIN : Le rapport Cnuced sur les Pma lancé

6 ans ago | Written by
13 587 vues
0 0

ENTREPREUNARIAT ET DEVELOPPEMENT DURABLE AU BENIN

Le rapport Cnuced sur les Pma lancé

 

«L’entreprenariat au service de la transformation structurelle : changer de cap.». C’est le thème retenu pour le lancement du rapport Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (Cnuced) sur les Pays les Moins Avancés (Pma) édition 2018. L’activité s’est déroulée dans la salle 22 de l’Université de Parakou en présence du deuxième vice recteur de l’Université de Parakou (Up), Holden Fatigba, du chef d’antenne de l’Agence Nationale pour la Promotion de l’Emploi (Anpe) Edgard Sambiéni, du chef antenne de l’Agence Nationale pour la Promotion des petites et Moyennes Entreprises (Anpme), Séro Bakary Chitou, de l’enseignant-chercheur à la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de l’Up (Faseg), Jean-Baptiste Oga, chef centre de développement de l’entreprenariat de l’Up, des experts consultants, du personnel administratif et des étudiants. Cette cérémonie est le fruit de la collaboration entre le laboratoire de recherche en économie et gestion de l’Up et la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (Cnuced).
Holden Fatigba, deuxième vice recteur de l’Up, représentant le recteur, a dans son mot d’ouverture précisé que le rapport met l’accent sur l’importance de la transformation pour l’éradication de la pauvreté et le développement à long terme dans les Pays les Moins Avancés (Pma).
À sa suite, c’est l’enseignant-chercheur à la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de l’Up (Faseg), chef centre de développement de l’entreprenariat de l’Up Jean-Baptiste Oga, qui s’est fait le plaisir de présenter tout le rapport pendant une trentaine de minutes à l’assistance. Pour lui ce thème fait le lien entre l’entreprenariat et le développement durable. L’entreprenariat est vue selon lui comme la création d’opportunités et d’innovations faites par les entreprises existantes ou bien au sein de nouvelles créations d’entreprises. Il a au cours de son exposé présenté ce rapport sur les Pma en plusieurs points à savoir, le contexte actuel de l’entreprenariat dans les Pma en général et au Bénin en particulier dominé par les entrepreneurs de nécessité, la chaine mondiale des valeurs au sein des entreprises, les obstacles en activités entrepreneuriales dans les Pma en général et au Bénin en particulier et les résolutions pour une sortie de situation. Les échanges ont été très intéressants et enrichissants au vu de la volonté manifeste des participants. Des réponses d’éclaircissement et de compréhension ont été données par les experts consultants et les chefs d’antenne Anpe et Anpme.
Pour Jean-Baptiste Oga, l’Etat doit devenir un Etat entrepreneurial en mettant de façon stratégique les mesures adaptées à chaque cycle du développement de l’entreprenariat, de l’amorçage de l’entreprise jusqu’à la maturité et éventuellement jusqu’à la sortie. L’Etat doit également favoriser les structures qui permettent de renforcer la motivation entrepreneuriale sur les étudiants et les jeunes qui sortent des systèmes de formation pour que ces gens là ne puissent plus devenir entrepreneurs par nécessité mais qu’ils deviennent des entrepreneurs qui profitent des opportunités du marché de travail, qui innovent et qui contribuent de façon massive à la création d’emplois, à la réduction de la pauvreté et au développement durable.

Wahabou ISSIFOU

Article Categories:
Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru