FACE AU CHÔMAGE ACCRU DES JEUNES, L’orientation vers l’entrepreneuriat, une nécessité

2 ans ago | Written by
14 503 vues
0 0

Il ne fait l’ombre d’aucun doute que les jeunes diplômés des universités qui, autrefois, étaient recherchés effrénément par l’État et les entreprises baignent aujourd’hui dans le chômage après plusieurs années d’études. Nonobstant les actions que mènent les gouvernants et les acteurs du développement pour éradiquer le fléau, la couche juvénile végète toujours dans un chômage ambiant.

Le Bénin n’est malheureusement, pas épargné par cette situation. En effet, des étudiants qui sortent chaque année des universités avec des diplômes, à peine 2% arrivent à trouver un emploi décent. Une triste réalité qui inquiète plus d’un, au point où l’on est tenté de dire que l’Université au Bénin, est une usine de fabrication de chômeurs. Aucune filière ne garantit plus une issue favorable à la fin de la formation. Ainsi, des milliers d’étudiants sortent avec de diplômes pour finir sans un emploi leur permettant de mettre en pratique les expériences acquises au cours de la formation. Face à cette triste réalité, il urge que les jeunes soient désormais orientés vers des métiers pratiques.

L’entrepreneuriat, comme une panacée ? 

Malgré la volonté de l’État béninois de lutter contre le chômage des jeunes, il est quasiment impossible que tous les diplômés soient recrutés dans la fonction publique. Les administrations publiques sont presque saturées en ressources humaines. Ainsi, l’entrepreneuriat se présente comme la potion ultime qui s’impose face au phénomène du chômage qui va sans cesse croissant. Des jeunes doivent comprendre que le temps de la bureaucratie est révolu et ils doivent se faire former dans des métiers pouvant leur permettre de se lancer à leurs propres comptes. Les parents ont également la responsabilité d’aider leurs progénitures à opérer des choix conséquents qui leur permettront de prendre en main leur destin. Car, la fonction publique n’est pas la seule voie qui mène vers la réussite.

Daniel KOUAGOU

Article Categories:
A la une · Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru