MALGRÉ LE PONT DE KANKOU ET SON ENCLAVEMENT TRÈS PRONONCÉ : Express Fc de Guilmaro termine champion du tournoi Tgv de Kouandé

10 mois ago | Written by
13 678 vues
0 0

La troisième édition du Tournoi des Grandes Vacances de Kouandé (Tgv) organisée par Aminou Ibrahim a pris fin le samedi 9 septembre dernier. Et c’est la formation Express Football Club de l’arrondissement de Guilmaro qui a été sacrée championne de cette édition. Une équipe qui a fait preuve d’endurance durant toute la période de compétition.

30 kilomètres sur une route totalement impraticable, c’est le calvaire qu’a traversé cette équipe chaque fois qu’elle a dû venir jouer au stade omnisports de Kouandé. 30 kilomètres seulement, mais elle a dû faire chaque fois environ deux heures de routes, faute d’infrastructures routières. Express Fc de Guilmaro a dû braver toutes les intempéries pour répondre présent au tournoi qui se veut promouvoir le football dans la commune. Quand il pleut, c’est la croix et la bannière pour traverser cette route. Et le fameux pont de Kankou attend toujours d’être construit pour faciliter la circulation.

Le gouvernement du Président Patrice Talon, soucieux du développement du sport, qui a construit un stade à Kouandé pour matérialiser cette ambition, doit également penser aux infrastructures routières. C’est plus qu’une nécessité si le gouvernement veut, comme il l’a toujours chanté, que le sport soit un levier de développement, de construire les routes. La commune de Kouandé fait partie des communes les plus enclavées du Bénin malgré son apport au Produit Intérieur Brut (Pib) à travers la production de l’or blanc. Elle mérite d’avoir de routes praticables. Cela y va du développement du pays, car la route du développement passe par le développement de la route dit-on.

La rédaction

Article Categories:
A la une · Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru