MESURES SECURITAIRES EN PERIODES DE FETES DANS LE BORGOU : La police républicaine maitrise la situation

4 ans ago | Written by
6 694 vues
0 0

MESURES SECURITAIRES EN PERIODES DE FETES DANS LE BORGOU

La police républicaine maitrise la situation

Pacôme Anato, directeur départemental de la police républicaine du Borgou et Barnabé Amangbégnon, commissaire centrale de la police républicaine de Parakou ont mis les bouchées doubles cette année dans la commune et le département afin que la période des fêtes de fin d’année se déroule sans anicroche. Pour cela avec la collaboration de leurs éléments, toutes les rues ont été prises d’assaut par les éléments de la police républicaine pour mettre fin ou sinon réduire les cas de vols, de braquages, de non port de casques, d’excès de vitesse, des personnes qui brulent les feux tricolores et même de l’utilisation des pétas.

Toujours dans le souci d’offrir une paisible période de fêtes aux populations, ils ont donné des consignes très claires à leurs élements. Et pour l’heure, ils n’attendent pas céder aux délinquants, voleurs et braqueurs dont le seul souci est de pertuber la tranquilité des populations. Ils sont partout, au niveau des feux tricolores, des carrefours et des rues stratégiques pout maitriser la situation.

Lentement et surement, la police républicaine du Borgou est en passe de gagner le pari d’une période de fêtes, avec zero accident de circulation, zero cas de vols ou de braquages, zero péta et tout ce qui pourrait freiner la bonne ambiance des fêtes.

Cet objectif ne sera donc pas atteint si cette même population ne collabore pas avec la police républicaine qui se veut être une police au service de la population, une police plus proches des citoyens, une police communautaire simplement.

Les éléments de la police républicaine sous la direction de Pacôme Anato et de Barnabé Amagbégnon ont besoin d’être félicité et encouragé afin que leur mission qui est de protéger coûte que coûte les populations au périle de leur vie soit indubitablement effective.

Wahabou ISSIFOU

Article Categories:
A la une · Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.