PARAKOU/ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE EXERCICE CLOS AU 31 DÉCEMBRE 2022 : Les progrès d’AgriFinance passés en revue

1 an ago | Written by
16 812 vues
0 0

Comme à l’accoutumée, les membres de la coopérative de financement agricole “AgriFinance” ont tenu leur Assemblée Générale Ordinaire (Ago) exercice clos au 31 décembre 2022, le jeudi 18 mai 2023. Les travaux se sont déroulés dans un hôtel de la ville de Parakou et ont permis aux participants de faire le point des activités menées en 2022 tout en approuvant les budgets exercice 2023. Les travaux ont été lancés par le Chef du premier Arrondissement (Ca 1) de Parakou Idrissou Boukari en présence du Directeur Exécutif (De) d’AgriFinance Djobo Alfa, de son Président du Conseil d’Administration (Pca) Isaac Sacca, du président de l’Union des Eglises Évangéliques du Bénin (Ueeb) Alphonse Kinkponwé et bien d’autres. 

Wilfried AGNINNIN

Cette Assemblée Générale Ordinaire (Ago) constitue une reddition de compte pour les différents organes d’AgriFinance. Une manière pour eux, de mettre tous les membres en confiance afin qu’ils soient au même niveau d’information.

Pour le Directeur Exécutif (De) d’AgriFinance Djobo Alfa, cette assise a permis de passer en revue les points forts et faibles des activités de l’institution exercice clos au 31 décembre 2022. A l’en croire, les rapports d’activités du Conseil d’Administration (Ca), du Comité de Crédit (Cc) et du Conseil de Surveillance (Cs) ont été présentés aux participants et validés. De même, les comptes de l’exercice 2022, les budgets de 2023 et le programme d’activités exercice 2023 ont été approuvés. En matière de progrès, le D.e a souligné le taux élevé de crédits décaissés en 2022 comparativement à 2021 et l’augmentation des produits d’exploitation financière. Cependant, des efforts restent encore à faire en ce qui concerne les impayés chez les membres. Sur ce point, des dispositions sont prises déjà par les membres de l’institution financière.

En prenant la parole, le président de l’Union des Eglises Évangéliques du Bénin (Ueeb) Alphonse Kinkponwé s’est réjoui du développement de l’institution qui est en train de connaître une ascension fulgurante. Cependant, il a invité les responsables d’AgriFinance à travailler pour l’extension de l’institution financière sur l’étendue du territoire national. « Vous devez travailler pour que notre institution puisse être visible au plan national et international », a-t-il invité.

Dans son discours de lancement des travaux, le Chef du premier Arrondissement (Ca 1) de Parakou Idrissou Boukari, a tout d’abord remercié l’Ueeb pour avoir mis en place cette institution de microfinance. Selon lui, les crédits sont d’une importance capitale dans les activités agricoles. C’est pourquoi, il a invité les membres qui doivent à l’institution à s’acquitter de leurs dettes.

Il faut souligner que AgriFinance a des guichets à Parakou, Tchatchou, Djougou, Nikki, Bembéréké-Sinendé-N’Dali et Banikoara.

 

Article Categories:
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru