PARTICIPATION DE L’UNION PROGRESSISTE AUX PROCHAINES LÉGISLATIVES : Abraham Zinzindohoue se prononce

5 ans ago | Written by
12 902 vues
0 0

PARTICIPATION DE L’UNION PROGRESSISTE AUX PROCHAINES LÉGISLATIVES

Abraham Zinzindohoue se prononce

C’est désormais officiel, deux listes sur les sept reçues par la Cena sont éligibles pour les prochaines élections législatives au Bénin. Il s’agit de l’Union Progressiste(Up) et du Bloc républicain (Br) tous de la mouvance présidentielle.

Joint au téléphone tout juste après la délibération, le Président Abraham Zinzindohoué, membre fondateur de l’Union Progressiste et tête de liste de la 16è circonscription électorale, n’a pas caché sa satisfaction. Pour lui, « C’est une victoire des élèves studieux, ceux-là qui ont suivi les cours rigoureusement et qui n’ont pas fait l’école buissonnière». Cette victoire selon le numéro 1 de la liste Up dans la seizième, est le résultat d’un grand effort. «l’Union Progressiste a fourni assez d’efforts», dixit Abraham Zinzindohoué. Et puisque tout effort paye, le parti du grand baobab sera présent dans la compétition.

Pour ce qui est de la non participation de l’opposition à cette échéance électorale, le Président Zinzindohoué, justifie cette absence par le refus de celle-ci à se conformer au nouveau code électoral. Pour lui, l’opposition était dans une illusion démocratique. «ils ont fait la politique de l’Autriche », a laissé entendre Abraham Zinzindohoué. Ainsi pour une toute première fois depuis la conférence des forces vives de la nation, l’opposition sera absente à une consultation électorale de grande envergure comme celle de 2019. La tête de liste de la seizième attribue cette nouvelle ère à une nouvelle conférence qui ne dit pas son nom. Selon lui l’échec de l’ancienne ère, est parti du non encadrement du système partisan au lendemain de la conférence des forces vives de la Nation. Abraham Zinzindohoué estime qu’on ne fait pas la démocratie sans les démocrates. A l’en croire les démocrates sont dans les vrais partis politiques.

Pour finir, Abraham Zinzindohoue n’a pas manqué de convier ses amis d’en face à une conservation de la paix. Il a profité pour leur demander de reprendre leur esprit et de se conformer à la loi car selon lui un État de droit c’est le respect de la loi.

Patrice BIAOU

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru