POLITIQUE A TCHAOUROU : Un vent violent arrache 3 branches du baobab . Voici leur probable destination

2 ans ago | Written by
42 364 vues
0 0

Le parti politique Union Progressiste (Up) ne se porte pas bien à Tchaourou. Un vent violent vient de secouer le baobab et lui a arraché trois de ses branches et pas des moindres. Selon les informations qui nous sont parvenues, les conseillers communaux Hippolyte Boni, Issakou Chara Bio et Mathieu Yao ont déposé le tablier au Secrétaire Exécutif du parti Up pour des raisons de convenance personnelle.

Une mauvaise nouvelle pour Chabi Sika

Le leader du baobab de la plus vaste commune du Bénin a du feu aux fesses car, avec cette démission, son challenger, l’ambassadeur Adam Bagoudou dont le départ était perçu comme le début de la fin du Bloc Républicain (Br) à Tchaourou lui ravit la vedette. De plus, il y a environ trois mois, cinq conseillers communaux des Forces Cauris pour un Bénin Émergent (Fcbe) avaient démissionné pour rejoindre le parti du cheval blanc cabré. Ces démissions viennent arracher des côtes au dos déjà squelettique du baobab à Tchaourou.

La probable destination des trois conseillers

Il faut le reconnaître, Tchaourou est l’une des communes politiquement complexes à cause de la présence en force de quatre formations politiques que sont le Bloc Républicain, l’Union Progressiste, les Forces Cauris pour un Bénin Émergent et Les Démocrates. Tous ces partis bien présents à Tchaourou et qui voudraient chacun avoir un député au prochain parlement courtiseront ces trois élus démissionnaires. Mais à y voir de très près, la probabilité est forte que le Bloc Républicain parvienne à obtenir le gros lot.

Wait and see donc !

BOK

 

Article Categories:
A la une · Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru