PREMIER CONSEIL DES MINISTRES 2020 : Le Papsfra stoppé à mi-parcours

4 ans ago | Written by
12 571 vues
0 0

PREMIER CONSEIL DES MINISTRES 2020

Le Papsfra stoppé à mi-parcours

Le Projet d’Appui à la Promotion des Services financiers ruraux adaptés (Papsfra) est un projet dont la durée d’exécution prévue est de 8 ans donc de 2014 à 2021. Cependant, une revue à mis parcours réalisée en 2018 prenant en compte les années 2016 et 2017 a révélé des signes de mauvaise gouvernance. Un audit effectué dans la même période au niveau des guichets ruraux de l’Association des Services Financiers du Bénin (Asf Bénin) a permis de constater de graves irrégularités dans la gestion de cette association. On peut citer entre autre, l’octroi fantaisiste de primes ne reposant sur aucune base réglementaire ; la mise en place de crédits sans études préalables pertinentes ; le rééchelonnement inapproprié des crédits et l’exécution de dépenses sans pièces justificatives valables et sans autorisation régulière conforme à l’orthodoxie.

Aussi, certains travaux de viabilisation des portefeuilles crédit, épargne et de reconstitution de la comptabilité ont permis de faire le point d’un montant d’environ quatre (4) milliards de Fcfa d’impayés, de 3 500 000 000 Fcfa d’épargne collectées et environs 2 milliards de fonds propres négatifs.
Une situation qui a permis la cessation du contrat du chef projet et de ses collaborateurs. Une nouvelle direction exécutif a donc été mise en place et a posé des actes urgents pour assurer le recouvrement des impayés et mettre en place un plan de redressement.

Il faut noter que la mauvaise gestion du projet a conduit à une réduction des engagements du Fonds International de Développement Agricole (Fida) qui a assuré le cofinancement du projet. Le conseil des ministres du mercredi 8 janvier 2020 a donc autorisé la clôture anticipée du projet et le transfert de son reliquat au Programme Régional Intégré des Marchés Agricoles au Benin et au Togo (Prima). Le conseil a également décidé de la nomination d’un administrateur provisoire qui assurera le redressement de l’Asf Bénin. Des poursuites seront également engagées contre les principaux auteurs de cette mauvaise gestion afin de permettre le remboursement des fonds impayés.

Samira ZAKARI

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru