PREMIER PAS DANS L’ARENE POLITIQUE NATIONALE : Malick Gomina un jeune qui rassure

4 ans ago | Written by
9 404 vues
0 0

PREMIER PAS DANS L’ARENE POLITIQUE NATIONALE

Malick Gomina un jeune qui rassure

«… nous refusons de tourner dos au développement…», dixit le jeune politique

Le stade Atchoukouma dans la cité des Kpétoni a accueilli un grand rassemblement dans la journée du samedi 27 octobre dernier. Le fils du terroir était là. Oui il était là, Malick Gomina avec son mentor Abdoulaye Bio Tchané pour effectuer sa triomphale entrée politique avec l’Alliance pour un Bénin Triomphant (Abt). C’était en présence de plusieurs personnalités politico-administratives, notamment l’honorable Wallis Zoumarou, du conseil communal et des élus locaux de la commune, des représentants et membres de partis politiques amis, associations, mouvements et regroupements de jeunes et des femmes.

Wahabou ISSIFOU

Malick Gomina et ABT saluant le public

Entée du leader Gomina

Le maire de la commune de Djougou lors de son discours

«Nous sommes donc prêts à accompagner le mouvement et cela de toutes nos forces. Mais vous savez comme dans un couple, le bénéfice doit être réciproque sinon c’est le juge qui succède au maire pour détricoter l’alliance scellée». C’est par ces mots que le chouchou de la commune de Djougou et de ses environs a clamé devant une population en liesse son adhésion et son accord à soutenir et accompagner les actions du gouvernement de la rupture. Le docteur Malick Gomina a avec beaucoup de ferveur démontré son engagement et sa détermination à défendre toutes les populations de la Donga en général et celles de Djougou en particulier. « Si demain et même après demain nous souhaitons revenir parler à ce beau monde, il faut qu’ils trouvent leurs comptes dans le Programme d’Actions du Gouvernement et que Djougou soit traité équitablement dans la répartition spatiale des grands projets de développement. », a-t-il indiqué en appelant le président Talon à corriger les injustices faites contre la commune de Djougou. Tout en reconnaissant les efforts du gouvernement qui a fait de Djougou le chef lieu du département de la Donga, l’homme a également appelé le ministre du plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané à fouiller correctement son ministère afin de trouver un poste à pourvoir. Il a ensuite rendu un vibrant hommage à l’honorable Wallis Zoumarou, qui pour lui est «…prêt pour une succession à la Nelson Mandela plutôt qu’une succession à la Houphouët Boigny. L’honorable ne s’accroche pas au pouvoir».
Pour finir, le futur député à l’assemblée nationale, a exhorté le ministre d’Etat avec ses partenaires «…qu’ils viennent construire des infrastructures à Djougou, qu’ils viennent lancer des projets porteurs à Djougou, qu’ils apportent avec votre concours, des idées de création d’emploi pour la jeunesse de la Donga. C’est le seul gage pour maintenir cette jeunesse vaillante au pays pour un développement certain.»
Le président de l’Alliance pour un Bénin triomphant, Abdoulaye Bio Tchané, comme tous ceux qui lui ont précédé, a promis être disponible pour soutenir et encourager le fils du terroir, le Docteur Malick Gomina.

Article Categories:
A la une · Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.