PROGRAMME JEUNES LEADERS DU BENIN DE LA FONDATION FRIEDRICH EBERT : Les bénéficiaires de la promotion 2021 reçoivent leurs parchemins

2 ans ago | Written by
16 731 vues
0 0

Ils sont désormais mieux outillés en termes d’expertise, de compétences pour servir avec honneur leur pays dans son processus de développement. Eux, ce sont les jeunes de la 8ème promotion du programme Jeunes Leaders du Bénin (Jlb) de la Fondation Friedrich Ebert (Fes). La cérémonie de remise de parchemins aux récipiendaires a eu lieu le mercredi 8 décembre 2021 à la salle Majestic de Cotonou en présence de la vice-présidente de la République du Bénin Mariam Chabi Talata, du ministre de la culture des arts et du tourisme Jean-Michel Abimbola et de la représentante résident de la Fondation Friedrich Ebert (Fes) bureau de Cotonou De Iris Nothofer.

Samira ZAKARI

Au nombre de 21, les Jlb de la promotion 2021 ont pris part rigoureusement aux six mois de formation qui a porté sur plusieurs thématiques dont entre autres, l’histoire politique du Bénin, la radioscopie de l’économie béninoise particulièrement la participation de l’économie touristique du Bénin, la relation entre l’Etat central et les citoyens en matière de décentralisation et aussi sur le rôle qui incombe aux citoyens dans le processus de révélation du Bénin au reste du monde.

Dans son intervention, le ministre de la culture, des arts et du tourisme Jean-Michel Abimbola a rendu un hommage au gouvernement allemand à travers la Fondation Friedrich Ebert (Fes) pour son programme dédié aux jeunes qui permet justement de mettre au service de la Nation des jeunes consciencieux prêts à servir avec dévouement et abnégation leur pays dans différents secteurs d’activités. Pour ce qui est du domaine du tourisme, Jean-Michel Abimbola a fait savoir qu’, « au-delà des sentiers battus des filières classiques, s’ouvrent désormais pour vous chers bénéficiaires, le vaste domaine de la culture et du patrimoine avec son lot d’opportunités qui ne demandent qu’à être saisies. Vous devez dès lors contribuer chaque jour et en toute situation, à mieux révéler le potentiel et les richesses culturelles de notre pays au reste du monde ».

La vice-présidente a, de son côté, rappelé aux jeunes leaders, la chance qu’ils ont à se faire former pour être des citoyens compétents et de référence dans leurs différents secteurs d’interventions, « grâce à la Fondation Friedrich Ebert qui a compris que toutes les activités essentielles de la vie commune nécessitent un apprentissage. C’est pourquoi depuis bientôt une décennie à travers le programme jeunes leaders du Bénin, elle donne la chance aux jeunes béninois de toutes nos régions, non seulement de se rencontrer, de se connaître mais aussi de se faire former ». La compétence passe par la formation pense la Vice Présidente Mariam Chabi Talata. Elle n’a pas manqué de rassurer de la volonté du chef de l’Etat à accompagner et soutenir la jeunesse de son pays dans tous les projets qui contribuent à son émergence. Elle a, pour finir, exprimé ses sentiments de reconnaissance à tout le peuple Allemand à travers la Fes qui a assuré la formation des Jlb en vue de l’émergence du leadership juvénile éclairé et responsable.

Pour le porte parole des Jlb Lauréano Bedé Djetovi, « on a visité plusieurs institutions dont la haute cour de justice, la cour suprême, la cour constitutionnelle, la cour de répression des infractions économiques et du terrorisme et la commission béninoise des droits de l’homme. L’objectif pour nous, était de maîtriser le fonctionnement et les prérogatives de ces institutions ». Les séances de formations qui se sont déroulées dans plusieurs villes dont Cotonou, Porto-Novo, Natitingou et Boukombé ont été dirigées par d’imminentes personnalités du pays dont des ministres de la République, des présidents des institutions et bien d’autres.

La cérémonie de remise de parchemins a également été consacrée à la présentation par les Jlb, des projets rédigés et mis en œuvre sur le terrain pour impacter positivement leurs communautés. Tout en manifestant leur engagement et volonté à mettre les expériences acquises au profit du pays, ils n’ont pas manqué d’adresser des plaidoiries et doléances aux gouvernants pour une amélioration de la gouvernance et la gestion de certaines problématiques d’actualités en République du Bénin.

 

Article Categories:
A la une · Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru