RAVIP : 29 personnes déjà enregistrées dans le 3ème arrondissement

3 semaines ago | Written by
386 vues
0 0

PARAKOU/RECENSEMENT DES PERSONNES DÉCÉDÉES ENRÔLÉES AU

L’Agence National d’Identification des Personnes (Anip) procède à l’enregistrement des personnes décédées ayant été enrôlées au Recensement Administratif à Vocation d’Identification de la Population (Ravip). Cette opération démarrée le 6 mai 2024, prendra fin le 26 du même mois dans le 3ème arrondissement de Parakou. Pour connaître l’évolution de cette opération, Cosme D. Amoussou, agent recenseur au niveau de cet arrondissement a accordé une interview à la rédaction de Daabaaru. On retient 29 personnes enregistrées à la date du 21 mai dernier. Lisez ci-dessous l’intégralité de cet entretien.
Toria YADISSOUNON (Etde Cfoman-Daabaaru)

Daabaaru : Quelle est l’importance de ce recensement ?
Cosme D. Amoussou : L’importance de ce recensement, c’est sous plusieurs ordres. À la population, ça permettra à ceux qui ont perdu leurs parents, et leurs frères et sœurs de les enregistrer facilement par rapport aux tracasseries. Sur le plan administratif, ça permettra également à l’Agence National d’identification des Personnes (Anip) de faire une mise à jour générale sur la partie donnée de tous ceux qui sont déjà enrôlées au Ravip de 2017 à nos jours.

Quel est son objectif ?

L’objectif de cette opération, est d’apurer le registre national des personnes physiques ayant fait l’enrôlement au Ravip du 1er novembre 2017 à nos jours. Ça permettra lors des élections, de ne pas avoir le problème de vote des personnes décédées. Si on arrivait à faire cette mise à jour et que la liste est à jour pour les élections à venir, on ne peut plus avoir ces problèmes avec le pays.

Quelles sont les pièces à fournir pour l’enrôlement ?

En venant, ils n’ont qu’à tout faire pour avoir le récépissé Ravip du défunt, c’est-à-dire de la personne décédée. Et aussi tout au moins, le récépissé Ravip du déclarant, c’est-à-dire celui qui veut venir déclarer la personne décédée. S’ils viennent avec ces éléments, nous on peut les aider à enrôler facilement le défunt. Au cas où, on ne retrouve pas le récépissé du défunt et qu’on arrive à retrouver l’acte de naissance avec lequel le défunt s’est fait enrôler au Ravip, l’équipe de l’Anip peut leur délivrer le papier.

Votre appel à l’endroit des populations

Ce que je pourrais dire à la population, c’est de sortir massivement pour enregistrer leurs personnes décédées. Parce qu’il peut arriver que les gens aient besoin de ces documents pour pouvoir établir certains documents administratifs. Ceux qui ont des parents, qui ont des sous à la banque, quand ils auront ce document avec le temps, ils n’auront plus de difficulté à avoir accès à l’argent. Que les gens sortent, parce que nous avons comme l’impression qu’ils ne s’intéressent pas à l’opération.

Article Categories:
A la une · Actualité · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru