SANTÉ : Tout sur les bienfaits du lait maternel pour l’enfant

4 semaines ago | Written by
3 931 vues
0 0

L’allaitement maternel est l’un des moyens les plus efficaces pour préserver la santé et assurer le bien-être de l’enfant. Malgré ses bienfaits dans la croissance d’un bébé, force est de constater que bon nombre de femmes n’allaitent pas normalement leurs enfants. Cet état de chose n’est pas sans conséquence sur la santé des nouveau-nés.

Hermione IDOHOU (Stg)

Le lait maternel contient des substances nutritionnelles qui permettent à l’enfant d’être en bonne santé. En effet, il contribue à la croissance normale du bébé.

Selon Karin Azagoun biotechnologiste, «il est recommandé d’allaiter un bébé parce que les nutriments essentiels sont dans le lait, ce qui contribue au développement et la protection du nourrisson ». L’Organisation Mondiale de la Santé (Oms) recommande d’allaiter le nourrisson jusqu’à 6 mois et aussi suivi d’un allaitement complémentaire jusqu’à 2 ans ou plus selon les besoins de l’enfant et de la mère.
En dehors du lait maternel, «à partir de l’âge de 6 mois, il est recommandé d’introduire les aliments complémentaires dans l’alimentation de l’enfant. Ces aliments complémentaires peuvent inclure : les céréales elles peuvent être mélangées avec du lait maternel, les fruits et légumes peuvent être cuits ou écrasés pour créer une purée ou être coupés en morceaux adaptés à la capacité de l’enfant à mâcher. En ce qui concerne les protéines cela peut inclure de la viande, du poisson, des œufs et légumineuses qui peuvent être proposés à l’enfant sous forme de purée ou en petits morceaux», a expliqué Karin Azagoun biotechnologiste, avant d’ajouter « qu’il est important de diversifier l’alimentation de l’enfant en lui proposant des variétés d’aliments afin de lui fournir des nutriments essentiels, jusqu’à 2 ans selon les besoins de l’enfant»

Risques en cas d’un mauvais allaitement

Si l’allaitement n’est pas bien fait ou n’est pas bien suivi cela pourrait nuire à l’enfant, non seulement sur la santé mais aussi sur le physique et le développement intellectuel. A l’en croire, «il aura des risques d’infections, de malnutritions ou d’autres complications».
Par ailleurs il y a des cas spécifiques où il est recommandé de ne pas donner de lait maternel. « Si la mère est infectée par une maladie transmissible par le lait maternel, il peut être conseillé de ne pas allaiter le bébé. Si la mère souffre d’une maladie grave qui nécessite un traitement médical intense, l’allaitement peut être déconseillé temporairement pour les raisons de sécurité », souligne-t-il.

Les jeunes mères doivent prendre conscience de l’importance de l’allaitement sur le développement de leurs enfants. « Je les encourage à considérer l’allaitement maternel pour le bien-être de leurs bébés. N’hésitez pas à solliciter l’aide d’un professionnel de la santé pour vous accompagner tout au long du parcours en cas de problème. Le lait maternel est très précieux pour la santé de votre enfant», a conseillé Kari Azagoun.

Article Categories:
A la une · Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru