SÉANCE DE TRAVAIL ENTRE L’ONG SOMPEKIDS, LA FONDATION GROUPE EDF ET LE MAIRE DE KALALE : Tidjani Bani plaide pour l’électrification des centres de santé et Ceg de sa commune

9 mois ago | Written by
7 822 vues
0 0

Le maire de la commune de Kalalé Bani Tidjani est soucieux du bien-être de ses populations. Et dans la quête des partenaires pouvant l’aider à électrifier certaines localités de sa commune dépourvues d’énergie électrique, l’autorité est tombée sur les bons samaritains Peter King de l’Organisation Non Gouvernementale Sompékids et la Fondation Groupe Électricité De France (Edf) par l’entreprise du Président Directeur Général de l’entreprise Bok Sarl Barnabas Orou Kouman. Ainsi, une séance de travail s’est tenue le samedi 26 février 2022 au siège de l’Ong Sompékids à Parakou.

Cette séance qui s’est déroulée en présence de Peter King, de Robert Capozzella, de Antonio Ferreira de la Fondation Groupe Edf et de Barnabas Orou Kouman, a permis au maire de la commune de Kalalé Bani Tidjani d’exprimer les besoins de sa commune en énergie électrique. Il a souhaité que la Fondation Groupe Edf par l’entremise de l’Ong Sompékids lui vienne en aide dans les secteurs de la santé et de l’éducation avec l’électrification des centres de santé et des collèges d’enseignement général. « Il y a grand espoir en sortant de cette audience. C’est vrai que ce sont des projets qui prennent un peu de temps, mais nous avons de l’espoir que ça va aboutir un jour », espère l’autorité communale.

Pour Robert Capozzella et Antonio Ferreira, tous des techniciens de la Fondation Groupe Edf, les besoins du maire sont clairs et il est donc important qu’ils fassent le déplacement sur les lieux afin d’étudier la faisabilité des travaux. Selon Robert Capozzella chef projet international de la Fondation, ces types de projets sont souvent validés par le comité de pilotage. « Mais le soutien ne sera pas que financier, j’insiste sur le fait que ce que la Fondation est apte à mettre en place, c’est surtout d’un soutien technique », a-t-il précisé.

Selon Peter King, président de l’Ong Sompékids, il n’attend que le maire envoie sa demande qui exprime de façon précise ses besoins et le processus d’étude et d’installation des systèmes photovoltaïques seront enclenchés les mois à venir.

Wahabou ISSIFOU

 

Article Categories:
A la une · Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *