SÉCURITÉ ROUTIÈRE : Le Cnsr zone Nord sensibilise les conducteurs de véhicules sur les mauvais chargements

2 ans ago | Written by
17 906 vues
0 0

Le Centre National de Sécurité Routière (Cnsr) Borgou-Alibori et Atacora-Donga a procédé le mardi 16 août 2022, au lancement officiel de la campagne de sensibilisation contre le mauvais chargement de véhicules. Ce mauvais chargement prend en compte les surcharges de passagers et des marchandises, les chargements hors gabarit et les chargements hors parc. C’est la gare routière du quartier Guèma situé dans le 3ème arrondissement de Parakou, qui a servi de cadre à l’activité. C’était en présence d’une forte délégation de la police républicaine représentant le directeur départemental de la police républicaine du département du Borgou.

Noël SOSSA (Stg)

Surcharger un véhicule constitue un gros risque pour le conducteur, le véhicule et de surcroît pour les passagers qui s’y trouvent. Mais force est de constater que depuis quelques années dans le nord du Bénin, particulièrement sur les axes routiers péri-urbains, les conducteurs des véhicules de transport public communément appelés taxis, continuent de s’adonner au phénomène de surcharge hors gabarit, des passagers et aussi celui hors des parcs. En effet, ces conducteurs indélicats dans leur quotidien, transportent dans leur véhicule de type 5 places, jusqu’à 11 personnes avec 4 passagers devant inclu le chauffeur et 7 passagers à l’arrière du véhicule. Pourtant cet acte qui refait surface, a été réprimé pendant longtemps par les éléments de la police républicaine depuis l’arrivée du gouvernement du président Patrice Talon qui n’a ménagé aucun effort pour véritablement s’impliquer dans la lutte contre ce phénomène. Ceci dans le but d’éviter ces risques caractérisés par des cas d’accident réguliers sur les axes routiers avec de nombreuses pertes en vie humaine et de nombreux cas de blessure parfois très graves. C’est donc pour mettre fin à ces situations désagréables que l’agence Nord du Centre National de Sécurité Routière (Cnsr) a sollicité le soutien de la police républicaine afin que des opérations de contrôle soient effectuées sur les axes routiers surtout dans le nord de façon régulière pour rappeler à l’ordre les conducteurs indélicats qui ne veulent pas se conformer aux règles de bonne conduite. En cas de récidivisme, ils se verront frappés par la loi.

Il faut souligner que cette campagne de sensibilisation va se poursuivre jusqu’au 19 août 2022 sur toutes les gares routières des 4 départements du nord à savoir le Borgou, l’Alibori, l’Atacora et la Donga.

Article Categories:
A la une · Au cœur des communes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru