VIE DES MEDIAS AU BENIN : Fraternité Fm de Parakou ferme 16 ans d’existence . Les auditeurs saluent l’effort du personnel

3 ans ago | Written by
4 207 vues
0 0

VIE DES MEDIAS AU BENIN

Fraternité Fm de Parakou ferme 16 ans d’existence

. Les auditeurs saluent l’effort du personnel

Le samedi 31 juillet dernier la radio Fraternité Fm, la 96.5Mhz de Parakou a célébré ses 16 ans d’existence dans l’arène médiatique de la cité des Koburu. Une chaîne de radio diffusion qui, depuis sa création, a contribué non seulement au développement de la ville de Parakou, mais aussi des communes environnantes. Dans son parcours élogieux, des prouesses ont été réalisées et des innovations apportées. Même si les auditeurs de cette jeune radio louent les efforts fournis par les journalistes, animateurs et techniciens, ils espérèrent tout de même une amélioration de leur grille de programme.

Wilfried AGNINNIN

Fraternité Fm, la 96.5Mhz n’est plus à présenter dans la ville de Parakou. D’ailleurs elle fait partie des premières radios privées commerciales du septentrion la plus écoutée par les citoyens.

Depuis 16 ans qu’elle existe, elle a fait ses preuves et continuent de le faire dans l’univers médiatique du Bénin en général et celui de Parakou en particulier. Avec un personnel qualifié et dynamique, Fraternité Fm arrive à s’imposer au sein de la population grâce à son programme diversifié.

Des avancées notables

Le bilan, après plus d’une décennie et demie au service de la communauté, est encourageant. Aujourd’hui grâce à ses émissions matinales que sont “ le grand direct de l’information, les grandes gueules, l’intermédiaire, instant éducation, et bien d’autres ont permis à la radio de se faire une audience pas comme les autres. C’est aussi une chaîne de radio qui se fait écouter grâce à ses programmes qui traitent des sujets de l’éducation, sport, économie, culture, santé et autres.

Pour avoir une longueur d’avance et permettre à ces auditeurs à l’international d’être à l’écoute, les responsables de cette chaîne ont créé une application mobile dédiée à la radio. De plus, la radio dispose aujourd’hui d’une page Youtube sur laquelle les émissions et programmes sont diffusés. Fraternité Fm émet au-delà de la ville de Parakou. Elle est d’ailleurs suivie et écoutée dans les communes de Tchaourou, N’Dali, Djougou et autres localités du septentrion.

Appréciations et suggestions des populations parakoises

La plupart des auditeurs rencontrés dans la ville de Parakou, ont apprécié à sa juste valeur le travail abattu au quotidien par les journalistes de cet organe de presse. Selon Emmanuel Tchando le service rendu par Fraternité Fm est à saluer. « Vraiment la radio fraternité fait du bon boulot en matière de diffusion d’information. Personnellement, j’apprécie beaucoup la grogne matinale, car à travers cette tranche, on permet à la population de s’exprimer et de dire ce qu’elle pense », a-t-il apprécié. Il a, par ailleurs, invité les journalistes à être plus proches des populations à la base. De son côté, l’auditeur Aoudou voit un programme varié et diversifié à Fraternité Fm. Cependant, il suggère, « ils n’ont qu’à essayer d’insérer d’autres programmes de détente pour égayer davantage les auditeurs »

Article Categories:
A la une · Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.