6 ans ago | Written by
19 436 vues
0 0

INTERPELLATION DE KOMI KOUTCHE EN ESPAGNE

Les Fcbe clarifient et dénoncent

Le samedi 15 décembre dernier, fut un jour noir dans l’atmosphère politique béninoise. Et pour cause, l’ex argentier du gouvernement de Boni Yayi et figure emblématique de l’opposition, fut arrêté dans la capitale espagnole alors qu’il se rendait à la banlieue parisienne pour un meeting politique.

Komi Koutché comme c’est de lui qu’il s’agit, a été interdit de rallier la France où l’attendaient plusieurs ténors de l’opposition.

Face à la presse dans l’après midi du dimanche 16 Décembre dernier Nourénou Atchadé, s’est insurgé contre le pourvoir en place et dénonce un acharnement politique contre l’ancien Ministre d’État. Pour lui, cette arrestation est purement politique car le mis en cause, n’est jamais été sous mandat d’arrêt international comme l’ont relayé plusieurs médias car celui décerné à son encontre a été annulé par le juge d’instruction du premier cabinet du Tribunal de première instance et de première classe de Cotonou. Pire, Komi Koutché est attendu pour être écouter le 18 Décembre prochain.

Face à cette situation où le gouvernement de la rupture veut forcément la tête du farouche opposant, le parti des Forces Cauris pour un Bénin Emergent, met en garde le gouvernement et se dit être prêt à aller au bout dans cette affaire.

Devant micros et caméras le porte parole des Fcbe, a dénoncé un caractère arbitraire et frauduleux d’un supposé mandat d’arrêt international délivré par le Bénin et curieusement inconnu des avocats de l’intéressé et a condamné l’injustice répétitive dont sont victimes les dirigeant des Fcbe et a exigé sans délai la libération pure et simple du camarade Komi Koutché. Il en a profité pour inviter les militants et sympathisants au calme et à la sérénité.

Patrice BIAOU

Article Categories:
A la une · Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru