ACTIONS DU MINISTÈRE DU NUMÉRIQUE ET DE LA DIGITALISATION EN 2023 : Aurélie Adam Soulé défend un budget de plus de 31 milliards de francs Cfa

2 semaines ago | Written by
3 633 vues
0 0

Le défilé des ministres du gouvernement devant la commission budgétaire de l’assemblée nationale se poursuit. Le mardi 22 novembre 2022, la ministre du numérique et de la digitalisation Aurélie Adam Soulé Zoumarou y était pour présenter le budget de roulement de son ministère pour l’année 2023. 

Samira ZAKARI

31 075 081 000 F cfa, c’est le budget qui sera alloué au ministère du numérique et de la digitalisation pour l’année 2023. Ce budget qui connait une hausse de 23,57% comparé à celui de 2022, est composé de 9 003 433 000 Fcfa pour les dépenses et 22 071 648 000 Fcfa pour les dépenses en capital. Selon la ministre, cet accroissement s’explique par la poursuite et le renforcement des projets ouverts en 2022. Par ailleurs, les crédits affectés aux dépenses en capital ont connu une hausse par rapport à 2022. Ce qui permettra la mise en œuvre des actions phares prévues.

En 2023, les actions qui seront menées permettront de poursuivre l’extension de la connectivité dans toutes les communes, accélérer la digitalisation de l’administration béninoise, renforcer les usages et la confiance numérique tout en suscitant l’attractivité des communes par leur transformation numérique.

Ce qui sera fait en 2023

La ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou a présenté à la commission budgétaire de l’Assemblée nationale, l’essentiel des projets à exécuter pour l’année prochaine. Il s’agit selon elle de l’extension de la couverture mobile dans les zones rurales et la mise en place de points numériques communautaires dans les communes éligibles qui n’en sont pas encore pourvues ; l’élaboration et le développement de nouveaux curricula de formation pour l’enrichissement de l’offre de formation de l’école des métiers du numérique. Les perspectives concernent également le développement et la promotion d’applications d’intelligence artificielle et de gestion des données utiles aux programmes nationaux ; la poursuite de la mise en œuvre du Smart Gouv à travers la sécurisation, le renforcement et la généralisation de la gestion électronique des courriers et des documents ; la mise en œuvre des activités relatives à la transformation numérique des collectivités locales ; l’accélération de la modernisation de l’Ortb ; l’opérationnalisation de la nouvelle chaîne de télévision A+ Bénin et le renforcement du cadre réglementaire relatif au secteur des médias.

Il faut noter que la ministre et son équipe s’attèleront également à assurer la modernisation et le rayonnement des médias au Bénin.

Source : Site du gouvernement

Article Categories:
A la une · Numérique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *