AFFAIRE DE GROSSESSES ET AVORTEMENTS À L’EFMS PARAKOU : Mahugnon Kakpo et Véronique Tognifodé sensibilisent les apprenants

4 ans ago | Written by
14 021 vues
0 0

AFFAIRE DE GROSSESSES ET AVORTEMENTS À L’EFMS PARAKOU

Mahugnon Kakpo et Véronique Tognifodé sensibilisent les apprenants

Cinq cas de grossesse avec deux cas d’avortement à l’Ecole de Formation Médico-social (Efms) de Parakou, c’est le bilan après la rentrée scolaire 2019-2020 dans cet établissement. Pour situer les responsabilités, le Ministre des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle, Professeur Mahougnon Kakpo et la Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance, Mèdéssè Véronique Tognifodé sont descendus sur le terrain. C’était le vendredi 14 février 2020 autour d’une séance d’échange au profit des apprenants qui a connu la présence de la directrice dudit établissement et parents d’élèves. L’objectif de cette rencontre est de sensibiliser les élèves sur les déviances scolaires observées dans cette école tout en situant les responsabilités qui incombent les uns et les autres.

En déplorant les cas de grossesses et avortements dans son établissement, la directrice de l’Efms Parakou Pulchérie Anato a fait savoir que des sorties non autorisées au niveau des apprenants sont observées. Selon elle, deux cas d’avortement suivis de complications parmi les 251 élèves internées ont été notés. Le Président de l’Association des Parents d’Elève, Mélyasse Abdou, a pris l’engagement de renforcer le suivi des élèves afin de réduire le phénomène.

Le Ministre des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle, Professeur Mahougnon Kakpo et son collègue des Affaires Sociales et de la Microfinance, Mèdéssè Véronique Tognifodé ont pris des instructions fermes pour punir les auteurs de ces cas de grossesses en milieu scolaire.

Wilfried AGNINNIN

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru