ANGLE FERMÉ : Les artisans auteurs de grossesse

2 ans ago | Written by
15 723 vues
0 0

L’institut national d’ingénierie, de formation et de renforcement des capacités du ministère de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle a rendu public, il y a quelques semaines, le nombre de cas de grossesses en milieu scolaire durant la période du premier trimestre de l’année scolaire 2020-2021. Ainsi, 716 cas de grossesses parmi les élèves filles des lycées et collèges ont été enregistrés. Parmi les auteurs de ces grossesses, l’on dénombre 498 qui sont des artisans, ouvriers et autres, 210 qui sont élèves et étudiants et 8 qui sont enseignants.

Pour ce qui concerne les derniers auteurs, les autorités ont tôt bien fait de prendre les mesures qui s’imposent. Hormis les séances de sensibilisation, les auteurs sont sanctionnés, surtout les enseignants. Pendant ce temps, les artisans, ouvriers et autres continuent dans leur sale besogne sous le regard coupable des autorités concernées. Ils ne sont guère inquiétés après leur acte.

Alors, outre les séances de sensibilisation à l’endroit des élèves filles et parents d’élèves, les autorités doivent murir leurs réflexions afin de réduire le nombre d’auteurs également dans le rang des artisans, ouvriers et autres. Elles doivent se mettre ensemble avec les confédérations et associations des artisans et ouvriers dans chaque département pour lutter contre le phénomène de grossesse en milieu scolaire.

Les autorités de tutelle doivent également, au regard du nombre important d’auteurs parmi les artisans et ouvriers, sévir avec la dernière rigueur pour garantir un avenir meilleur aux élèves filles des lycées et collèges du Bénin. Ainsi, la lutte contre les grossesses en milieu scolaire produira des résultats positifs.

Wahabou ISSIFOU

Article Categories:
A la une · ANGLE FERMÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru