BÉNIN : Un gayman arnaque 11 millions à 21 marchands Momo depuis la prison

12 mois ago | Written by
40 090 vues
0 0

Vingt et un marchands de mobile Money réclament plus de onze millions de Fcfa à un détenu cybercriminel qui les arnaquait depuis la prison de Missérété. À l’audience le lundi 26 juin 2023 à la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (Criet), six policiers ont également comparu devant le juge dans ce dossier. Ils travaillaient dans cette prison et sont placés en détention provisoire depuis début juin 2023. Des informations reçues du média « Libre Express », l’arnaqueur est condamné à sept ans de prison pour cybercriminalité. Mais ce dernier poursuit son arnaque depuis la prison civile de Missérété.

Une vingtaine de personnes est poursuivie par le parquet spécial de la Criet dont deux femmes de l’arnaqueur détenu et dix policiers qui sont des gardes pénitenciers à la prison civile de Missérété. Six des dix policiers sont en détention provisoire et les quatre autres ont été libérés. Ces policiers ont aidé l’arnaqueur détenu à vider les comptes de plus de soixante marchands de mobile Money. Le juge Guillaume Lally qui s’occupe du dossier a écouté vingt et un marchands. Le principal détenu Kapko Ortis Enor a, devant le juge, reconnu avoir soutiré de l’argent aux marchands. Il a même sollicité des personnes pour l’achat d’une Range Rover de 15 millions de Fcfa depuis la prison.

Lydia DJOTINDAGBA (Stg)

Article Categories:
A la une · Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru