ATELIER DE RÉFLEXION DU CJUP-R À N’DALI : Mariam Djaouga parle des enjeux du système partisan pour les femmes

2 ans ago | Written by
17 834 vues
0 0

Le Collectif des Jeunes du parti Union Progressiste le Renouveau (Cjup-R) du Borgou s’est réuni le samedi 3 septembre 2022 dans la commune de N’Dali pour un atelier de réflexion. Au cours de cette séance, les militants de ce parti ont eu à échanger autour de trois différents thèmes essentiels.

L’un des thèmes abordés a porté sur les “enjeux du système partisan pour les femmes” et développé par Mariam Djaouga. Selon elle, les femmes avaient une place de choix en ce qui concerne les lois qui étaient votées à l’assemblée nationale depuis 1990. D’où l’existence d’un cadre légal. Mais aujourd’hui, la réforme du système partisan qui est une réforme courageuse et attractive a donné à la vie politique, une nouvelle tonalité, un nouvel élan. Ceci depuis l’avènement du Président Patrice Talon en 2016. À l’en croire, avec la réforme du système partisan, la politique n’est plus une chasse gardée des grands hommes. Ainsi, désormais, plutôt que d’avoir des hommes forts, elle a laissé place aux partis forts. Ce qui donne plus de motifs aux femmes de s’impliquer davantage dans la vie politique. C’est également un système dans lequel les femmes peuvent s’affirmer et s’afficher pour mener le combat politique tout comme les hommes.

Les échanges se sont déroulés en présence du premier adjoint au maire de N’Dali, coordonnateur de la section Up le Renouveau du Borgou de la cité des Bona Kèri, des membres du bureau du collectif des jeunes du parti de l’Up le Renouveau et des militants venus de plusieurs communes du Borgou, notamment Tchaourou, Parakou, Pèrèrè, Nikki, Bembéréké, Sinendé et Kalalé.

Noël SOSSA (Stg)

Article Categories:
A la une · Au cœur des communes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru