BAISSE DE L’EFFECTIF DES CANDIDATS AU BACCALAURÉAT DANS LE BORGOU : Le Ddestfp Biga donne les raisons

2 semaines ago | Written by
3 478 vues
0 0

Le préfet du Borgou Djibril Mama Cissé accompagné du maire de la ville de Parakou Inoussa Zimé Chabi et des acteurs de l’éducation dans le département, a procédé le lundi 20 juin 2022, au lancement des épreuves du Baccalauréat session de juin 2022. Au total, 8 244 candidats dont 3 171 filles soit 38,46% et 5 073 garçons soit 61,54% répartis dans 11 centres de composition, prennent part à cet examen dans le Borgou. Un effectif en baisse comparé à celui de l’année passée qui était de 8 770 soit une baisse de 5,99%.

Selon le Directeur Départemental des Enseignements Secondaire Technique et de la Formation Professionnelle (Ddestfp) Abdoul-Hadi Biga, cette régression s’explique par plusieurs raisons. « La première raison c’est la performance inédite que nous avons réalisée l’année dernière avec le fort taux de réussite. Cette année, il faut s’attendre qu’il n’y ait pas suffisamment de candidats. Il y a également que depuis quelques années, avec l’outil de pilotage qu’est Éduc Master, nous n’assistons plus à des inscriptions fantaisistes. Tous les candidats qui composent depuis quelques années pour le compte du baccalauréat sont des candidats qui passent régulièrement dans les classes. Ce qui pourrait expliquer cette régression notée chaque année », a expliqué l’autorité départementale.

Samira ZAKARI

Article Categories:
A la une · Éducation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.