BÉNIN/ÉLECTIONS GÉNÉRALES DE 2026 : L’inventaire et la sécurisation du matériel électoral au cœur d’un atelier

9 mois ago | Written by
3 911 vues
0 0

Les membres de la Commission Électorale Nationale Autonome (Céna) et l’ensemble des acteurs qui œuvrent pour le déroulement des élections au Bénin sont en atelier à Cotonou. Cette rencontre qui s’est tenue à la salle Fleuve Jaune du Ministère des Affaires Étrangères est un atelier de validation du rapport d’inventaire et de sécurisation du matériel électoral pour les élections générales de 2026. L’Association Nationale des Communes du Bénin ainsi que les préfets y ont été aussi conviés.

Il est question pour les cadres techniques de la Commission Électorale Nationale Autonome de présenter à l’assistance, le rapport d’inventaire et de sécurisation du matériel électoral pour les élections générales de 2026. En effet, cet atelier s’inspire de l’article 15 du code électoral qui stipule que la Commission Électorale Nationale Autonome procède avant et après chaque scrutin, à l’inventaire du matériel électoral. Trois communications suivies de débat ont été présentées à savoir le rapport d’inventaire 2023, la problématique de la gestion de la logistique électorale : situation actuelle et perspectives sans oublier le renouvellement du matériel électoral à l’horizon 2026 : démarche méthodologique.

A en croire Ruffin Domingo, Directeur du matériel et des opérations à la Commission Électorale Nationale Autonome, « cet atelier vise à reconstituer les stocks », a-t-il déclaré. Les projections et communications faites rassurent les partenaires et acteurs de la chaîne électorale dont le député Orden Alladatin, Président de la Commission des lois au parlement pour qui “ces données sont des statistiques importantes”.

Dans son allocution d’ouverture, le Président Sacca Lafia n’a pas manqué d’aborder la problématique de la résistance du matériel électoral. “Les statistiques de ce matériel électoral varient en fonction des conditions d’entreposage. Or ces dernières ne sont pas optimales par endroit et le matériel est exposé aux intempéries. Cette rencontre est donc le lieu, non seulement de vous présenter pour validation le point du matériel mais aussi d’échanger et d’opiner sur les quantités qui seront utilisées pour l’organisation des élections générales à venir. De même, nous sollicitons vos opinions et commentaires sur les modifications pertinentes indispensables que nous proposons pour réussir la toute première expérience des élections générales de 2026”, a fait savoir le Président du Conseil Électoral.

S.A.A

Article Categories:
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru