BÉNIN/JUSTICE : Voici les réelles raisons du soulèvement à la prison civile d’Akpro-Missérétré

4 ans ago | Written by
16 781 vues
0 0

 

Suite au soulèvement des prisonniers de la maison d’arrêt internationale d’Akpro-Missérété, un incident survenu le mardi 05 mai dernier, Sèdjro Jiles Yekpè, directeur général de l’Agence Pénitentiaire du Bénin (Apb), est sorti de son mutisme le vendredi 8 mai dernier, renseigne Médiapart Bénin.

Selon les explications données par le directeur général, cet incident malheureux est la conséquence directe de la suppression de certaines faveurs indûment accordées à ces pénitenciers.

A l’en croire des appareils ont été saisis auprès des détenus condamnés pour des faits de cybercriminalité. Ces cybercriminels n’étant pas contents d’avoir perdu leurs outils de travail ont convenu et ont eu l’adhésion de quelques-uns de leurs affiliés pour passer à l’action en montrant leur mécontentement.

En interpellant les meneurs qui ont continué bien sûr à saccager le peu d’infrastructures restants, une seconde fouille a été organisée le jeudi 07 mai dernier par la Police Républicaine fortement représentée. Tout comme le mardi 05 mai dernier, 84 autres portables ont été saisis et 02 modems de connexion Wi-Fi haut débit.

Les forces de sécurité sont alors présentes sur les lieux, la sécurité renforcée et le travail se fait avec beaucoup de professionnalisme.

Huguette LAWANI (Stg)

Article Categories:
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru