BÉNIN : Le bas salaire de 60 000 F différent du Smig

2 ans ago | Written by
30 021 vues
0 0

L’exécutif béninois a adopté en décembre 2021, le nouveau code général des impôts exercice 2022. Selon ce code, le salaire non imposable ou bas salaire exonéré d’impôts en République du Bénin est limité à 60 000 Fcfa. Cependant, ce bas salaire est à différencier du Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti (Smig). Joint par la rédaction de Banouto, le porte-parole du gouvernement Wilfried Léandre Houngbédji a apporté des clarifications sur la question. À l’en croire, « est défini comme bas salaire, tout ce qui va de 0 à 60 000 Fcfa. À l’intérieur, quelqu’un peut gagner 30 000 Fcfa, quelqu’un peut gagner 40 000 Fcfa et quelqu’un d’autre peut gagner 50 000 Fcfa. Mais de 0 à 60 000 Fcfa, c’est considéré comme bas salaire exonéré d’impôts ».

Quant au Smig qui est jusque là à 40 000 Fcfa, le porte-parole du gouvernement a expliqué que cela concerne le secteur privé. Il a rassuré au micro de Banouto que le niveau du Smig sera revu dans le cadre de la revalorisation des salaires annoncée par le chef de l’État.

Samira ZAKARI

Article Categories:
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru