BILAN ANNUEL AU BÉNIN : Les 10 personnalités qui ont le plus fait bouger l’arène politique béninoise en 2023

4 mois ago | Written by
25 414 vues
0 0

L’année 2023 égrène ses derniers jours et plusieurs faits marquants ont été enregistrés durant cette année. Sur le plan de l’animation de la vie politique, de nombreuses personnalités ont laissé leurs traces, de par leurs actions et interventions diverses. De la mouvance à l’opposition en passant par d’autres acteurs de la scène politique béninoise, ces personnalités ont beaucoup apporté dans la vitalité de l’écosystème politique du pays. Votre rédaction vous propose le top 10 des hommes et femmes politiques ayant marqué cette année. Il s’agit notamment de Boni Yayi, Patrice Talon, Reckya Madougou, Rachidi Gbadamassi, Richard Boni Ouorou, Ousmane Traoré, Joseph Djogbénou, Abdoulaye Bio Tchané, Paul Hounkpè, Claudine Prudencio.
La Rédaction

Au Bénin, l’année 2023 a connu de nombreux événements politiques. L’opposition s’est réjouie d’avoir pu finalement participer aux législatives de janvier dernier. Une opposition constituée uniquement du parti ”Les Démocrates” qui s’en est sortie avec 28 sièges au parlement. Dans la même dynamique, les éléments de la mouvance se sont également fait entendre à travers leurs interventions et actions sur le terrain. Le Top 10 des personnalités qui ont marqué cette année se présente comme suit selon votre rédaction.

Boni Yayi

L’ancien Président du Bénin a été de nouveau sous tous les projecteurs en 2023. Quoique absent depuis quelques années de la gestion politique du pays, il a fait peser de son poids dans la campagne électorale du parti d’opposition ”Les Démocrates”. À travers le pays, il est descendu sur le terrain aux côtés de ses nouveaux et anciens compagnons de lutte. Comme si cela ne suffisait pas, il s’est mis en scène à plusieurs reprises, soit avec les populations ou les sinistrés de drames survenus au cours des mois écoulés. Ce qui a le plus retenu les attentions, c’est son ascension à la tête du parti d’opposition “Les Démocrates” et ses rencontres avec son successeur Patrice Talon. Les derniers échanges avec l’actuel Président ont fait couler beaucoup d’encre et de salive si bien que l’on est tenté de dire que les béninois n’oublieront pas de sitôt cet épisode de notre histoire politique.

Patrice Talon

Actuel locataire du palais de la Marina, même si le Président Talon n’est pas présent sur les champs politiques comme ses adversaires, il reste la source, le point de discussion de nombreux acteurs de la politique. Ses décisions mais aussi des propos lors de ses sorties et rencontres avec ”Les Démocrates” sont autant de sujets politiques qui secouent la toile. Pour les législatives du 8 janvier 2023, ses deux partis politiques notamment le Bloc Républicain (Br) et l’Union Progressiste (Up) le Renouveau ont pu décrocher la majorité des députés à l’Assemblée Nationale (An) dont 28 pour le Br et 53 pour l’Up le Renouveau. Son refus catégorique de gracier Reckya Madougou, Joël Aïvo et consorts, sa position radicale sur la fermeture des frontières nigériennes, ont véritablement marqué les béninois en 2023.

Reckya Madougou

Depuis sa cellule, la candidate à l’élection présidentielle de 2021, étouffée depuis son œuf politique, continue de faire parler d’elle. Différente des autres détenus, Reckya Madougou qui a été incarcérée pour divers motifs purge une condamnation, que de nombreuses voix (dont celles autorisées), voient comme une victime du régime de la rupture. À travers le continent et même au-delà, les appels à sa libération n’ont jamais cessé, jusqu’à ce jour. Tout comme Joël Aïvo, elle est le sujet de campagne de différents candidats de l’opposition. Son cas a été à maintes reprises évoqué sur les chaînes de télévision et de radio. Par la voix de son avocat, les nouvelles de ses conditions de détention sont données au régulièrement. Pour le moment, celle qui a rêvé de conduire la destinée du pays à une période donnée, est toujours coincée dans les mailles de la justice. Elle reste dans ce top 10 des personnalités politiques de 2023 au Bénin.

Rachidi Gbadamassi

Gbadamassi ou le buffle blessé de la 8e Circonscription Électorale (Ce) ? Voilà un homme qui n’est pas prêt à quitter la mémoire des populations. Candidat malheureux pour la première fois aux élections législatives dernières, Rachidi Gbadamassi n’est pas resté dans sa mare en 2023. Sa dernière grosse sortie était une lettre appelant à la destitution de Abdoulaye Bio Tchané, Secrétaire Général National de son parti, ”Bloc Républicain”. Il n’est pas passé par quatre chemins pour dénoncer les crises et les vicissitudes qui entachent la vie du parti. Ses critiques contre les actions du Président Boni Yayi et du parti “Les Démocrates” sur le terrain, continuent d’animer les débats.

Richard Boni Ouorou

Depuis sa position, l’homme se fait de plus en plus connaître au public béninois. En plus de ses différentes actions de générosité à travers sa fondation Terriens,es, il ne cesse d’opiner sur les différentes actualités du pays. En plus de faire des critiques, des analyses, le politologue Richard Boni Ouorou fait souvent des propositions pour des sorties de situations. Quelques semaines plus tôt, il lançait un tout nouveau mouvement totalement indépendant des partis politiques actuels. Il s’agit du Mouvement Ligue d’Initiative Bénévole pour l’Éducation, la Réflexion et l’Action Libérale, (Libéral). Richard Boni Ouorou n’est plus des moindres, dans la vie politique béninoise. L’année 2023, apparaît à ce stade comme le commencement de la concrétisation d’un projet d’envergure.

Ousmane Traoré

À la tête du Réseau Ousmane Traoré (Rot), l’homme constitue avec son mouvement un élément important dans l’animation de la vie politique. C’est toute une cohorte de personnes qui accompagnent sa vision, son ambition. Il exerce une certaine force avec son réseau dans la sphère politique surtout dans la partie septentrionale du Bénin. Il y a quelques mois, il est descendu de la barque du parti de la mouvance, l’Union Progressiste le Renouveau. Ne se sentant plus à l’aise sous le grand baobab de Joseph Djogbenou, il a jeté l’éponge et appelé des sympathisants à faire autant. Il a rejoint ainsi le parti politique Moele-Bénin. Ousmane Traoré est connu pour apporter de l’huile au moteur de nombreux acteurs politiques.

Joseph Djogbenou

Même si l’ancien Président de la Cour Constitutionnelle semble manquer actuellement de boussole, il a tout de même fait parler de lui durant l’année 2023. Si son parti est arrivé à remporter le plus grand nombre de sièges au parlement soit 53 députés sur 109, il convient de noter que lui-même n’a pas siégé. Le schéma que beaucoup de béninois voyaient, ne s’est plus présenté. Si sa démission à la Cour Constitutionnelle faisait de lui un potentiel homme fort pour remplacer Louis Vlavonou à l’An, cela n’a pas été le cas. Le dernier trimestre, pourquoi pas semestre de 2023, n’a pas été le sien. Son intensité politique a pris quelques coups, au point où il est devenu presque absent des écrans et de la toile.

Abdoulaye Bio Tchané

À la tête d’un des partis de la mouvance présidentielle, Abdoulaye Bio Tchané n’a pas échappé aux projecteurs cette année. Actuellement Ministre d’État, chargé de la coordination de l’action gouvernementale, il continue de faire peser son poids sur la sphère politique béninoise. Quoique élu au terme des joutes électorales en début d’année, Tchané a dû faire face à de nombreux problèmes internes et externes. Accusé de part et d’autre par ses propres compagnons, d’être la déveine de la formation politique, il est parvenu à maintenir sa casquette de chef du parti. Même si entre-temps, des réajustements ont été faits au sein du parti. Au quotidien, il fait face à des vagues de mécontents qui auraient pu lui faire jeter l’éponge.

Paul Hounkpè

Au fur et à mesure que ”Les Démocrates” prend plus d’ailes, Paul Hounkpè et son parti Fcbe, battent de l’aile. S’il n’a pu obtenir le moindre siège au terme des élections législatives, il survit tout de même dans l’environnement politique. Sa casquette de chef de file de l’opposition lui a filé entre les doigts. Dès lors, il est de moins en moins présent sur les scènes. Cela ne l’empêche pas néanmoins de se prononcer sur les différentes actualités chaudes au Bénin.

Claudine Prudencio

Deuxième femme dans ce classement, elle s’est illustrée tant bien que mal depuis un moment. Cette année, elle a donné une nouvelle tunique à sa formation politique, entre-temps connue sous le nom de Udbn. Des semaines plutôt, elle l’a rebaptisée en La Renaissance Nationale. Si l’appellation a changé, l’objectif est resté inchangé selon elle. L’ex Présidente de l’institut national de la femme, Claudine Prudencio demeure à ce jour, la seule femme à être à la tête d’un parti politique au Bénin. Elle essaie tant bien que mal de se frayer un chemin dans cette arène politique bondée d’hommes.

Le présent classement reste et demeure les appréciations de la rédaction du quotidien Daabaaru.

Article Categories:
A la une · Actualité · Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru