BORGOU/POUR LA REDUCTION DU SOUS EMPLOI DES JEUNES : Souradjou Karimou Adamou prêche les formations techniques

1 an ago | Written by
9 726 vues
0 0

Le samedi 13 août 2022, l’ancien maire de la ville de Parakou a organisé une séance d’information et d’orientation à l’endroit des responsables des Associations des Parents d’Elèves (Ape) du Borgou. Cette rencontre vise à présenter à ces derniers les opportunités de l’enseignement technique et la formation professionnelle. La séance s’est déroulée à la salle de réunion de la Direction Départementale des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle (Ddestpf) du Borgou.

Wilfried AGNINNIN & Alain SEKOU (Stg)

L’enseignement technique et la formation professionnelle se présentent aujourd’hui comme une panacée pour la réduction du sous emploi et du chômage des jeunes diplômés. C’est pourquoi cette séance a été organisée à l’endroit de ces cibles.

Pour l’initiateur de la séance, Souradjou Karimou Adamou, plusieurs jeunes sont aujourd’hui dans le sous emploi et le chômage parce qu’ils ont été mal orientés. Du coup, ils deviennent pour les parents une charge à supporter. «…Quand les enfants vont à l’école, ils finissent l’Université, pour certains ils sont à la charge des parents. Il n’y a rien de plus triste pour un parent d’investir sur son enfant qui a fait le collège et l’Université et après ce même enfant revient à la maison et devient une charge pour ses parents », regrette Souradjou Karimou Adamou. Pour renverser la tendance, il invite les parents à orienter leurs enfants vers l’enseignement technique et la formation professionnelle. « La solution durable pour finir avec le sous emploi et le chômage des jeunes, c’est l’enseignement technique et la formation professionnelle », rassure-t-il. C’est pourquoi il poursuit, l’Assemblée Nationale (An) a voté en janvier 2022, la loi N°2022-01 du 25 janvier 2022 portant loi cadre sur l’enseignement et la formation technique, et professionnel en République du Bénin (Rb). Ainsi, il est prévu la construction de 30 lycées techniques, la réhabilitation de certains lycées, le recrutement des enseignants pour l’enseignement technique et la formation professionnelle.

Dans sa communication, le point focal enseignement et formation techniques, et professionnels de la Ddestpf Borgou Claude Amigbatin a parcouru les atouts dont dispose le Borgou en matière d’enseignement technique et de formation professionnelle. Il a cité entre autres, l’existence des lycées techniques de Ina à Bembéréké, de Kika à Tchaourou et le Centre de Formation Médico-sociale (Efms) de Parakou. Il a invité les responsables des parents d’élèves présents à être des ambassadeurs auprès des autres parents pour contribuer significativement à l’orientation des apprenants dans l’enseignement technique et professionnel.

Les participants ont salué à juste valeur cette initiative qui leur a permis d’être informés sur les opportunités qu’offre l’enseignement technique et la formation professionnelle. Ils ont promis de jouer leur partition pour l’atteinte des objectifs.

Article Categories:
A la une · Au cœur des communes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru