8È CIRCONSCRIPTION ÉLECTORALE : Quelques jeunes qui méritent de siéger dans les conseils

4 ans ago | Written by
14 061 vues
0 0
  • 8È CIRCONSCRIPTION ÉLECTORALE

Quelques jeunes qui méritent de siéger dans les conseils

Le 17 mai prochain, les béninois seront une fois encore appelés aux urnes. Cette fois-ci, c’est pour désigner leurs représentants dans les conseils communaux et municipaux. Lors des élections législatives dernières, la huitième circonscription électorale a brillé par l’absence des jeunes sur les deux listes en compétition. Pourtant, des jeunes dynamiques et politiquement engagés, ne manquent pas à Parakou, N’Dali, Pèrèrè et Tchaourou. D’ailleurs, en voici quelques uns qui méritent de siéger dans les prochains conseils.
Mahmood Guerguisse

Mahmood Guerguisse
Jeune leader de l’Alliance pour un Bénin Triomphant (Abt), il était celui qui devait être le porte-flambeau de la jeunesse de la huitième circonscription électorale et d’ailleurs était pressenti pour être sur la liste des 8 candidats aux législatives dernières de la liste du Bloc Républicain. Malheureusement les aînés politiques ont dicté leur loi. Qu’en sera-t-il des élections communales et municipales à venir ? Mahmood Guerguisse sera-t-il positionné sur la liste du Bloc Républicain dans la ville de Parakou ?

Babatundé Bienvenue

Babatundé Bienvenue
Lui, c’est un jeune conseiller municipal avec deux mandatures à son compteur. Son positionnement ne devrait pas être un problème. Ce qui reste à lui souhaiter, c’est sa présence dans l’équipe dirigeante de l’hôtel de ville de Parakou.
Fadel Kabassi

Fadel Kabassi
Fadel Kabassi peut être maire de Tchaourou et insuffler une nouvelle dynamique à cette commune qui est la plus vaste du Bénin. Il est un jeune premier très proche de la jeunesse à travers ses nombreuses initiatives ; donc mérite d’être positionné sur la liste du cheval gagnant à Tchaourou.
Adiza Arouna

Adiza Arouna
C’est l’une des rares jeunes femmes très engagées politiquement dans la ville de Parakou. En plus de son engagement politique, elle dégage une rage de réussir et surpasser les limites. L’ancienne porte-parole du président Abt et actuelle Conseillère Technique aux Affaires Féminines du maire Toko mérite d’être parmi le prochain conseil municipal de Parakou.
Souleymane Issakou

Souleymane Issakou
Ancien Directeur Général de l’Organisation Commune Bénin-Niger (Ocbn), Souleymane Issakou est un jeune leader. Pour avoir milité dans plusieurs partis politiques, il dispose d’une expérience politique qui peut servir même les aînés. Son élection au conseil municipal apportera un plus au développement de la commune de Parakou.
Gildas Aïzannon

Gildas Aïzannon
Il est inévitablement le cheval partant de l’Udbn à Parakou. Aucun doute sur ses compétences d’autant plus que l’homme a déjà fait ses preuves au sein du conseil municipal de Parakou. Doté d’une grande capacité oratoire, Gildas Aïzannon mérite de revenir au sein du conseil municipal de Parakou pour contribuer efficacement à la mise en œuvre des réformes courageuses qu’il a conduit alors chargé de mission du maire Toko.
Prosper Ayena

Prosper Ayena
Il est un jeune premier. Prosper Ayena du haut de son jeune âge, mérite d’être le plus jeune du conseil municipal de Parakou. C’est un petit qui sait manger avec les grands et par conséquent, l’avoir dans le conseil permettra d’injecter à cette instance des idées qui iront au profit des plus jeunes. De plus, il est aimé par les jeunes du premier arrondissement de Parakou qui trouvent en lui un bon leader.
Moustapha Orou-Gankou

Moustapha Orou-Gankou
Actuel Chef du troisième arrondissement de Parakou, Moustapha Orou-Gankou n’a du tout pas démérité à ce poste. Il est d’ailleurs l’un des jeunes dynamiques au sein de l’Union Progressiste de la 8è circonscription électorale. Son positionnement sur cette liste permettra d’assurer une visibilité au parti du baobab au sein du conseil municipal.
Marius Gbessemehlan

Marius Gbessemehlan
Pour avoir le monde universitaire, il faut prendre par lui. Jeune et très dynamique Marius détient la clé de la jeunesse du monde universitaire. Très actif au sein du parti Moelle-Bénin il aura son mot à dire au sein du conseil municipal de Parakou.
Lafia Farou Koto

Lafia Farou Koto
Il est l’actuel deuxième adjoint au maire de N’Dali. C’est un jeune pondéré, calme mais très bon quand il s’agit de développement et de leadership. La commune de N’Dali gagnerait beaucoup à lui renouveler sa confiance et pourquoi pas, le hisser plus haut.
Abdel Raïmi Adam

Abdel Raïmi Adam
Il est aussi dans la liste des jeunes adjoints au maire de la mandature finissante. Il est resté aux côtés de Mariétou Tamba, maire de Pèrèrè avec beaucoup de détermination et d’engagement pour le développement de l’une des communes les plus pauvres du Borgou. Cette volonté de sortir sa commune de l’ornière est toujours vivace en lui et mérite d’être exploitée en le maintenant conseiller communal et surtout en lui confiant plus de responsabilité.
Rosalie Tokorou

Rosalie Tokorou
Elle a fréquenté les femmes leaders du Borgou et a acquise assez de compétences. Elle est de la commune de N’Dali et ses compétences en leadership féminin méritent d’être promues au sein de ce conseil communal.

Mouritala Sidi Ali

Mouritala Sidi Ali

Dans une discrétion qui ne dit pas son nom, il parvient à réunir les jeunes autour de lui. Avec ses ressources personnelles, il accompagne les initiatives de jeunes dans le premier arrondissement. Il est un jeune cadre à prendre avec beaucoup de sérieux.
Cette liste est loin d’être exhaustive. Il existe encore des jeunes dans les quatre communes de la huitième circonscription électorale qui méritent aussi de faire partie des prochains conseils communaux et municipaux.

Barnabas OROU KOUMAN

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru