COMPÉTITION ENTRE APPRENANTS SUR L’ART ORATOIRE A PEHUNCO : Le maire Orou Maré dynamise les clubs de lecture scolaire

1 an ago | Written by
10 524 vues
0 0

Les apprenants et membres du club de lecture du Collège d’Enseignement Général (Ceg) de la ville de Pehunco ont montré leurs talents de conteurs, de lecteurs, d’orateurs, de poètes et comédiens le samedi 27 mai 2023. C’est à travers un concours d’art oratoire. Ceci dans le but de dynamiser les clubs de lecture scolaire de la commune de Pehunco. L’événement s’est déroulé en présence du maire de Pehunco Koto Orou Maré.

Huguette LAWANI (Stg)

Les apprenants de divers promotions dont la 5ème, 4ème, 3ème, 2nde et 1ère sont montés sur scène pour amuser le public scolaire. En effet, ayant confiance aux enseignants de sa commune, l’autorité communale de Pehunco Koto Orou Mare en collaboration avec l’Association des Professeurs de Français du Bénin (Apfb), a fait déplacer l’auteur Cha-Toko  Narou N’gobi en janvier dernier. Ceci pour réanimer le Centre de Lecture et d’Animation Culturelle (Clac) afin que le centre soit plus dynamique. Ces apprenants ont alors ébloui le public de par leurs prouesses et défis relevés en quatre tableaux.

Le premier tableau de présentation de comptes rendus d’ouvrages au programme scolaire a ému l’assistance de cet événement. Il s’agit de la présentation de plusieurs romans comme le recueil de nouvelles « L’Affaire Bissi » qui a pour auteur Daté Barnabé Akayi. Du roman « Yemi « ou  » le miracle de l’amour » de Adélaïde Fassinou et du recueil de nouvelles « Le Rêve étranglé » de Eustache Prudencio. Le deuxième tableau quant à lui offrait à voir et écouter de la littérature orale. Le conte « Le lièvre et le singe », le mythe fondateur des wassangari, des panégyriques claniques et bien d’autres ont été relatés au cours de l’événement. Outre ces deux tableaux, un concours d’art oratoire a été présenté au troisième tableau. Ce tableau a fait ressortir la présentation des atouts et faiblesses de la commune de Pehunco.

C’est avec le théâtre que les apprenants du dernier tableau ont emporté les spectateurs dans un univers féerique. En trois scènes, la troupe théâtrale du club a présenté une pièce inédite intitulée  » Maux mots »: la dénonciation de quelques maux scolaires qui ont pour nom la paresse, le retard, la tricherie.

Composé du Conseiller Pédagogique de français Conrad Adounkpe, de l’animateur d’établissement, Sarassounon Toko Sonni et du professeur Gaba David, le jury a départagé les concurrents. Par catégorie, ses lauréats ont reçu chacun un livre au programme pour le compte de l’année prochaine offerts par le maire de la commune.

Le maire Koto Orou Maré a invité les apprenants à maintenir le cap.

Source: Site Apfb

Article Categories:
A la une · Au cœur des communes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru