CORONAVIRUS : Tout sur la ceinture sanitaire contre les villes ciblées

4 ans ago | Written by
12 854 vues
0 0

CORONAVIRUS

Tout sur la ceinture sanitaire contre les villes ciblées

Au nombre des mesures en cours pour limiter la propagation de la pandémie du Covid-19 à l’intérieur du pays, le gouvernement a annoncé un cordon sanitaire autour de certaines villes telles que : Cotonou, Abomey-Calavi, Allada, Ouidah, Sèmè-Podji, Porto-Novo, Akpro-Missérété et Adjarra. Loin des polémiques suscitées par cette mesure, c’est une limitation de mouvement qui sera gérée au cas par cas selon le docteur Salami Lamidhi, Directeur National de la Santé Publique.

En guise de mesures complémentaires pour éviter la propagation du Covid-19, le gouvernement, à travers un communiqué en date du lundi 23 mars dernier signé de son secrétaire général, a annoncé un cordon sanitaire autour de Cotonou, Abomey-Calavi, Allada, Ouidah, Sèmè-Podji, Porto-Novo, Akpro-Missérété et Adjarra. A en croire le Dr Salami Lamidhi, cette limitation de mobilité prend effet dès le 30 mars prochain et pour l’effectivité de cette mesure, le gouvernement travaille à ce que les différents postes de contrôle qui seront érigés dans le cadre de ce cordon sanitaire, tiennent le plus possible compte des besoins des populations dans le contexte actuel. A l’en croire, cette mesure ne sera pas gérée dans un rigorisme strict. Il y aura donc un certain nombre de facilités qui permettront aux populations de mieux vivre les limitations de mouvements. Les mouvements du cordon sanitaire vers les autres communes seront gérés au cas par cas et selon la pertinence du déplacement pour éviter la propagation du virus. « Les déplacements en provenance ou en direction de la zone délimitée seront examinées au cas par cas pour que seuls ceux qui sont vraiment essentiels soient autorisés. « C’est notre bien-être à tous qui dépend de cela désormais», a-t-il fait savoir. Pour y parvenir, il précise qu’il sera installé un dispositif de filtrage plus strict aux différentes entrées des zones actuellement non sensibles au risque de contamination.

Charles HONVOH

Article Categories:
A la une · Actualité

Comments

  • Espérons un rigorisme moins strict..

    Accalogoun Gilchrist 27 mars 2020 6 h 51 min Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru