COVID-19/SURENCHÈRE SUR LES PRODUITS DE PREMIÈRE NÉCESSITÉ : La ministre Shadiya Assouman met fin à la récréation

4 ans ago | Written by
14 627 vues
0 0

 

La surenchère sur certains produits de première nécessité par des commerçants en ces temps de pandémie du coronavirus interpelle le gouvernement Talon. Ainsi, pour mettre en garde les contrevenants la ministre de l’industrie et du commerce Shadiya Assouman a sorti un communiqué en date du 5 mai dernier. Selon la note, les mesures de riposte contre la propagation de pandémie ne concernent pas le transport des marchandises, alors rien ne saurait expliquer cette surenchère notée. « Il m’a été donnée de constater que certains commerçants prennent cela comme prétexte pour créer de la surenchère sur les produits de première nécessité tels que le riz, le maïs, le gari, l’huile, le sucre, le savon, la tomate, le mil, le haricot et le bétail qui sont pour l’essentiel des produits locaux », a indiqué le communiqué.

Selon la note, « le gouvernement ne saurait tolérer une telle spéculation qui fragilise le panier de la ménagère ». Les dispositions sont prises pour sanctionner avec la dernière rigueur les commerçants qui se donnent à cette pratique déloyale.

Wilfried AGNINNIN

Article Categories:
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru