CREATION D’UN CADRE JURIDIQUE POUR LE PROJET SUR LE PIPELINE EXPORT NIGER-BENIN : Le ministre Samou Séidou Adambi dans une bonne dynamique

3 ans ago | Written by
13 451 vues
0 0

CREATION D’UN CADRE JURIDIQUE POUR LE PROJET SUR LE PIPELINE EXPORT NIGER-BENIN

Le ministre Samou Séidou Adambi dans une bonne dynamique

La loi portant autorisation de ratification de l’accord bilatéral signé le 23 Janvier 2019 entre le Bénin et le Niger a été votée le 16 novembre dernier par l’Assemblée nationale. S’en est suivi la mise en œuvre de la procédure de transmission des instruments d’application à la partie nigérienne. Après ces étapes, l’autre étape importante pour l’entrée en vigueur de l’accord de Gouvernement Hôte (Agh) entre Wapco Bénin et l’État béninois signé le 5 Août 2019, constitue le vote de la loi sur le Pipeline Export Niger- Bénin. C’est à cet effet qu’un atelier de validation a réuni les 27 et 28 novembre dernier à Cotonou des experts sous le regard du ministre de l’eau et des mines Samou Séidou Adambi.

Wahabou ISSIFOU

Il est constitué de 50 articles cet avant projet de loi qui permettra aux experts d’harmoniser le contenu du document qui sera transmis à l’assemblée nationale pour le vote d’une loi. C’est après cela que le projet pipeline export Niger-Bénin sera doté d’un cadre juridique.

Pour rappel, le pipeline qui traversera les départements de l’Ouémé, du Plateau, des Collines, du Borgou et de l’Alibori soit 17 communes dont Sèmè-Kpodji qui accueille la station terminale, Tchaourou et Gogounou où seront construites deux stations de pompage prévues sur le tronçon béninois, a une longueur totale de 1980 km dont 675 km sur la cession béninoise. Pour un coût global estimé à environ 600 milliards de f CFA, le projet prévu pour durer deux ans avec à la clé la création de 3000 emplois est entièrement financé par la société West African Oil Bénin (Wapco).

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *