DECOUVERTE AU COURS DE DAABAARU MÉDIAS TOUR : À Banikoara, des hommes font du gris-gris pour avoir des femmes

2 ans ago | Written by
20 282 vues
0 0

À Banikoara, plusieurs hommes ont avoué avoir une fois fait du gris-gris à des femmes pour les avoir. C’était au cours de l’émission Na Nin Yaa de la chaîne de télévision numérique Daabaaru Tv animée en direct sur la radio rurale locale Banigansé Fm de Banikoara. C’était à l’occasion de Daabaaru Médias Tour organisé dans le cadre de la célébration du cinquième anniversaire du groupe de presse Daabaaru.

Animée par la journaliste Fola Yabi de Daabaaru Tv, l’émission Na Nin Yaa a pour objectif de distraire les internautes en abordant les sujets liés au sexe sans tabous. À Banikoara, l’émission a été animée de façon spéciale et exclusive à la radio rurale locale Banigansé Fm. Le thème développé est « Relation amoureuse et gris-gris ». Animée de façon interactive, des auditeurs ont appelé pour répondre aux questions des journalistes des deux médias.

Tous les intervenants ont reconnu que la pratique existe. Selon des auditeurs, le gris-gris intervient quand la femme parle mal à un homme qui lui fait des avances. C’est une manière pour ces hommes de se venger de ces femmes pour les avoir défié ou mal parlé. D’autres sont allés plus loin en avouant fait une fois. «Moi je l’ai fait à ma femme qui a aujourd’hui 2 enfants avec moi», a affirmé un auditeur. À la question de l’animateur de savoir si le gris-gris est renouvelé de temps en temps pour maintenir la femme, la réponse a été affirmative.

Le gris-gris dans une relation amoureuse, ce n’est pas que chez les hommes à Banikoara. Des femmes ayant appelé, ont confié faire recours à cette pratique. Contrairement aux hommes, les femmes ayant appelé ont confié que chez elle, le gris-gris intervient pour empêcher leur mari de les abandonner après avoir trouvé une autre femme. «Moi j’ai fait recours au gris-gris quand mon mari voulant épouser une deuxième femme reçoit les ordres de cette dernière de me renvoyer d’abord. Pour ne pas partir laisser mes enfants, j’ai fait appel à du gris-gris et aujourd’hui je suis toujours avec mon mari même s’il a pris la seconde femme ».

Cependant, plusieurs ont relevé des conséquences négatives de cette pratique. Selon des intervenants, les relations amoureuses avec du gris-gris finissent toujours mal. Ces derniers découragent cette pratique à la jeune génération.

Il faut noter que Daabaaru Médias Tour a déjà parcouru les communes de Nikki, Bembéréké, Kandi avant Banikoara pour le compte de l’Alibori. L’équipe dirigée par le Pdg de la société de Presse et de communication Bok Sarl, Barnabas Orou Kouman a été bien reçue par le Directeur de la radio Banigansé Fm de Banikoara Bio Ouagoussounon et son équipe. Une très belle immersion de l’équipe du groupe de presse Daabaaru a eu lieu dans cette radio rurale.

Daabaaru Médias Tour

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru