DÉPARTEMENT DU BORGOU : 7 421 candidats à l’assaut du Baccalauréat

4 semaines ago | Written by
136 vues
0 0

 

Le représentant du préfet du Borgou Sanni Bio Bayé a procédé au lancement officiel des épreuves écrites du Baccalauréat, le lundi 17juin 2024 au Ceg Albarika de Parakou. Ils sont 7 421 candidats à l’assaut de cet examen dans le Borgou. C’était en présence du maire de Parakou Inoussa Zimé Chabi, du Ddestfp du Borgou Antonin Djossou, du chef Centre Christophe Gbénindji, du superviseur général Borgou Alassane Biga et bien d’autres.
Jean-Baptiste FAMONMI (Stg)

7421 candidats ont démarré cet examen dans le département du Borgou. Le représentant du préfet du Borgou Sanni Bio Bayé a invité les divers acteurs impliqués dans le cadre de cet examen à jouer leur partition pour le bon déroulement du baccalauréat. A l’endroit des candidats, il les a invités à aborder les épreuves avec sérénité et à éviter le stress ainsi que la tricherie. À l’issue des résultats de cet examen, «mon souhait est que le département du Borgou soit parmi les premiers en termes de résultats performants».

Le maire Inoussa Zimé Chabi après avoir invité les responsables du centre à jouer les rôles à eux confiés, a souhaité que tout se passe dans la quiétude et la paix. A l’endroit des candidats, il les a souhaités une bonne chance. Il a rassuré ces derniers que les épreuves sont à leur porté. «Le bac c’est le premier diplôme universitaire. Déjà vous êtes assis ici, considérez-vous comme des étudiants parce que vous allez réussir», a-t-il déclaré.
Pour le chef Centre d’Albarika Christophe Gbénindji, tout se déroule bien pour le compte de cet examen. Il a précisé que dans ce centre « le total des candidats fait 650. Et ces 650 candidats sont repartis dans 23 salles de composition ».

Le superviseur général du Borgou Alassane Biga a clarifié qu’ « il y a eu beaucoup de réformes que ce soit au niveau des enseignants, au niveau des superviseurs, même au niveau des candidats. Le filtrage a été bien fait et il n’y a plus de sous-traitance ». Au Bénin l’effectif des candidats est de 75 373 candidats. Un chiffre qui selon lui est en train de régresser comparativement aux années précédentes. «C’est dû au fait que ce n’est plus un passeoir. Donc les études sont étudiés minutieusement. […] Si vous n’avez pas l’âge requis pour aller au Bac vous ne pourrez pas le passer», a-t-il clarifié.

Article Categories:
A la une · Actualité · Éducation · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru