ARRÊTÉS SUR LE SITE DE PIPELINE DE SÈMÈ-PODJI : Trois nigériens condamnés à 18 mois de prison avec sursis 

1 mois ago | Written by
103 vues
0 0

 

Les trois nigériens placés sous mandat de dépôt sur les cinq arrêtés sur le site pipeline de Sèmè-Podji au Bénin sont désormais fixés sur leur sort. Après leur passage devant les juges de la Criet, ses trois nigériens notamment la directrice générale adjointe de Wapco-Niger et deux inspecteurs pétroliers accusés de «fausse attestation et usage de fausse attestation» sont condamnés à 18 mois de prison avec sursis le lundi 17 juin 2024.

Selon Banouto, le ministère public a, dans sa réquisition, condamné les mis en cause de violation de l’article 319 du code pénal. Il a alors exigé 18 mois de prison assortis de sursis. Une peine qui a été respectée par la cour. Après la condamnation, la cour a par la suite ordonné à la Brigade Économique et Financière (Bef) de retourner aux trois accusés, leurs effets personnels saisies après leur arrestation.

Il faut noter que les deux autres avaient été libérés.

Samira ZAKARI

Article Categories:
A la une · Actualité · Internationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru