DÉPARTEMENT DU BORGOU : Les écoles ont repris vie

4 ans ago | Written by
16 841 vues
0 0

DÉPARTEMENT DU BORGOU

Les écoles ont repris vie

A l’instar des écoles et établissements des autres départements du Bénin, ceux du Borgou ont également démarré le lundi 16 septembre dernier, la rentrée scolaire 2019-2020. Pour constater l’effectivité de cette reprise des classes le préfet du Borgou Djibril Mama Cissé accompagné d’une délégation départementale composée entre autres des deux directeurs départementaux de l’enseignement primaire et du secondaire général, du premier adjoint au maire de Parakou et du Ddpr Borgou ont fait le tour de quelques établissements et écoles de la ville de Parakou.

Wilfried AGNINNIN

Faire le constat de l’effectivité de la rentrée scolaire 2019-2020 dans les établissements et complexe scolaires qui ressortent de son territoire de compétence. C’est l’objectif premier de la descente du préfet du Borgou Djibril Mama Cissé et sa délégation. Et dans la plupart des établissements sillonnés, l’on a constaté que les enseignants et les élèves sont en situation de classe déroulant ainsi le programme scolaire.

Pour le directeur départemental de l’enseignement maternel et primaire du Borgou Jacob Toudonou et son homologue des enseignements secondaires, techniques et de la formation professionnelle Abdoul Hadir Biga, c’est une fierté de voir l’effectivité de la rentrée scolaire dans le Borgou en général et à Parakou en particulier. Selon eux, la présence massive des enseignants et élèves dans les établissements de formation témoigne de la bonne préparation de cette rentrée par le gouvernement. A en croire les deux autorités départementales, des dispositions sont prises pour faire face aux différentes réformes opérées dans le sous secteur de l’enseignement primaire et celui du secondaire général.

Au terme de la tournée, le préfet du Borgou Djibril Mama Cissé s’est réjoui de l’affluence constatée dès les premières heures dans les écoles et établissements de formation sillonnés sur son territoire. « Nous avons déjà noté une très grande affluence au niveau des établissements. A certains endroits nous avons constaté que les activités pédagogiques ont effectivement démarré, à d’autres par contre, ils en sont aux différentes formalités », a-t-il fait savoir. L’autorité préfectorale a invité les autorités à divers niveaux ainsi que les enseignants à doubler d’effort pour que le département du Borgou puisse une fois de plus s’illustrer parmi les meilleurs par ses résultats.

A chaque étape de la visite, les chefs d’établissements et directeurs d’écoles ont soulevé le problème de manque d’infrastructures pédagogiques, le nombre pléthorique des apprenants, l’insuffisance d’enseignants et bien d’autres difficultés évoquées.

Article Categories:
A la une · Éducation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru