DÉPARTEMENT DU MONO : L’intronisation des chefs traditionnels interdite par le préfet Milohin

4 mois ago | Written by
6 350 vues
0 0

 

Le préfet du département du Mono Bienvenu Milohin a interdit l’intronisation des chefs traditionnels dans ce département par un arrêté signé le mercredi 13 décembre 2023. Cette décision de l’autorité préfectorale vise à prévenir les troubles à l’ordre public. Dans son arrêté, le préfet a expliqué avoir pris en compte des troubles à l’ordre public causés par les intronisations et installations de chefferies traditionnelles dans certaines localités du département par cette mesure. «Sont interdites, jusqu’à nouvel ordre, l’intronisation et l’installation de chefferies traditionnelles sur toute l’étendue du territoire du département du Mono», a déclaré le préfet dans son arrêté.

Selon le media “Africaho”, «des instructions ont déjà été données au directeur départemental de la police républicaine, aux maires, aux chefs d’arrondissement, ainsi qu’aux chefs de villages et quartiers de ville». La source renseigne également qu’il y avait eu des interpellations après une tentative d’intronisation d’un nouveau roi. Cette décision de Bienvenu Milohin intervient donc plus d’un mois après l’arrestation de cinq individus pour troubles à l’ordre public dans la commune de Sakété, dans le département du Plateau.

Eu égard des troubles, affrontements combien dramatiques causés par les cérémonies d’intronisation ou d’installation de chefferies traditionnelles, le gouvernement a engagé une nouvelle réforme de la chefferie traditionnelle.

En mai 2022, une commission a été mise en place pour formuler des propositions.

Aboubakar FAÏSSAL (Etd Cfoman-Daabaaru)

Article Categories:
Actualité · Décentralisation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru