DEPUIS SA CELLULE A LA PRISON CIVILE DE MISSERETE : Reckya Madougou justifie ses messages envoyés dans le téléphone de Modeste Kérékou

1 an ago | Written by
9 020 vues
0 0

Impliquée dans une affaire de terrorisme, la candidate recalée du parti ‘’Les Démocrates’’ (Ld) a, à nouveau donné de la voix au sujet de l’affaire qui la lie à la justice béninoise. De sa cellule, à la prison civile de Missérété où elle est gardée depuis le 5 mars 2021, l’ancienne ministre du président Boni Yayi, s’est prononcée au sujet de ses messages retrouvés dans le téléphone du ministre Modeste Kérékou, et qui a récemment défrayé la chronique. Selon le journal “ Matin Libre” qui a pu avoir sa version sur l’affaire, Reckya Madougou ne nie pas avoir envoyé des messages au ministre Modeste Kérékou, par inadvertance. Cependant, ces messages n’ont rien avoir avec un quelconque complot monté avec des chefs d’Etats de la sous-région pour déstabiliser le pouvoir en place, comme cela a été dit.

En effet, selon ses confidences aux confrères du quotidien “Matin Libre”, les messages ont rapport avec le projet du gouvernement de démolir la résidence des Filaos pour la transformer en « Jardin de Mathieu ». A en croire la source, « elle aurait été, sollicitée par l’ancien ambassadeur Moïse Kérékou, afin d’intervenir auprès de certains chefs d’Etats des pays voisins qui intercéderont au près du président Patrice Talon pour que cette résidence ne soit pas démolie, et qu’elle soit plutôt transformée en musée comme voulu par le conseil familiale. Elle aurait même à cet effet, reçu la visite de ce dernier accompagné d’une sœur aînée, afin de la convaincre d’accélérer les choses au niveau des chefs d’Etats pour que leur doléance porte ces fruits ».

C’est donc après échanges avec ces hommes d’Etats qui ont accepté envoyé un émissaire au président béninois, que Reckya Madougou a décide d’envoyer un message à Moïse Kérékou pour lui faire le point de ses démarches auprès des chefs d’Etats. Mais par inadvertance, elle s’est trompée de destinataire. Elle précise avoir, après cette erreur, fait signe au vrai destinataire ainsi qu’à un oncle et proche du feu président Mathieu Kérékou, pour les tenir informer.

Samira ZAKARI

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.