DÉVELOPPEMENT DE LA COMMUNE DE OUAKÉ : La S.e Estelle Adimi Dovonou dévoile ses stratégies

1 an ago | Written by
13 145 vues
0 0

La troisième édition de la grande tournée médiatique Bénin Daabaaru Tour, bat son plein à travers les communes du Bénin. Le journaliste Barnabas Orou Kouman du groupe de presse Daabaaru et son équipe, étaient le lundi 13 mars 2023 dans la commune de Ouaké. Reçus par la Secrétaire Exécutive (Se) de la Mairie, Estelle Adimi Dovonou, ils ont échangé sur les questions de développement et des stratégies adoptées par la S.e depuis sa prise de fonction en avril 2022. Elle a énuméré les difficultés rencontrées au quotidien, les avancées enregistrées et les perspectives pour les jours à venir. 

Florent YAMA (Stg)

Cela fera bientôt une année, que la S.e Estelle Adimi Dovonou a pris les commandes à la mairie de Ouaké dans le département de la Donga. Dès son arrivée, des actions fortes ont été menées, afin de booster l’essor de cette commune.

Partant du manque de personnel à l’absentéisme des agents de la mairie, la S.e a dû faire face à un certains nombre de défis. Au micro de Daabaaru, elle a confié que « Le premier constat à ma prise de fonction, c’était un personnel insuffisant, avec un peu d’absentéisme au poste. Ma première réunion avec le personnel fut de leur expliquer que la présence au poste est obligatoire à tout agent. Un agent n’a pas le droit de s’absenter ».

Ses stratégies

Pour mettre à contribution tout le personnel de la commune de Ouaké, Estelle Adimi Dovonou a élaboré de nouveaux modes de fonctionnement au sein de la mairie. Avant toute chose, elle a travaillé à asseoir la confiance et la bonne collaboration avec les agents de la mairie. « Les lundi, ils sont tous présents à la cérémonie de couleur, juste après ça, le Codir a été instauré, rigoureusement avec les différents chefs services. Des contrats d’objectifs ont été élaborés avec les chefs services de la mairie, qui à leur tour ont élaboré des contrats d’objectifs avec les différents chefs division. Ces contrats sont évalués chaque trimestre », a-t-elle souligné, lors de l’interview.

Aussi, grâce au dynamisme de son équipe, les potentialités de la commune ont été recensées, ceci dans le cadre de la mobilisation des ressources propres. À ce niveau elle a déclaré, « Nous n’allons pas chaque fois attendre les ressources de l’État, les ressources Fadec avant la réalisation des projets. Nous avons également rencontré les acteurs de certaines communautés, les chefs d’arrondissements, les chefs village, les opérateurs économiques. Nous avons fait des formations sur la mobilisation des ressources, à l’endroit des chefs d’arrondissements et de village, qui à leur niveau doivent pouvoir aider la commune pour mobiliser les ressources ». Avec plus d’attention au niveau du marché international de Kassoua, les recettes collectées ont plus que triplé, selon elle. Les huit autres marchés ne sont pas épargnés. Des résultats qu’elle affirme, avoir atteints grâce aux efforts de tout le personnel.

Les perspectives

La S.e Estelle Adimi Dovonou et son équipe ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. De ce fait, elle a promis impliquer tous les fils et filles de la commune, pour accélérer le processus de développement de leur localité. Parmi les nombreux défis à relever, la S.e a confié au micro de Barnabas Orou Kouman, vouloir organiser une table ronde économique pour rendre visible la commune de Ouaké. « C’est une petite commune mais qui regorge de potentialités, qui ont besoin d’être révélées, au Bénin d’abord et à l’international », pense-t-elle. Cela, avec bien-sûr l’accompagnement de tous les cadres, les opérateurs économiques, les fils de la diaspora de Ouaké.

Le groupe de presse Daabaaru, va accompagner la mairie de Ouaké, en révélant les actions fortes de développement de la mairie.

Article Categories:
A la une · Au cœur des communes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru