DROIT A L’EDUCATION DES ENFANTS EN SITUATION DIFFICILE A PARAKOU : Bupdos Ong plaide auprès des garants légaux . Les engagements du maire Inoussa Zimé Chabi

9 mois ago | Written by
1 533 vues
0 0

 

Le mardi 12 octobre 2021, la salle des fêtes de la mairie de Parakou a servi de cadre à une séance de présentation des plaidoyers à l’endroit des garants légaux de la cité des Kobourou. La séance avait pour objectif de susciter ces derniers pour la création d’une ligne budgétaire à la mairie de Parakou afin de prendre en charge des enfants en situation difficile dans ladite commune d’une part, et la construction des infrastructures socioéducatives dans les communautés déshéritées de Parakou d’autre part. L’initiative est portée par le Bureau des Projets de Développement et des Œuvres Sociales (Bupdos Ong) des Eglises Evangéliques des Assemblées de Dieu (Eead) du Bénin avec l’appui financier de Eriks development partener. Cette séance s’est déroulée en présence du maire de Parakou Inoussa Zimé Chabi, du représentant du Directeur Départemental des Affaires Sociales et de la Microfinance (Ddasmf) du Borgou Abdoulaye Yacoubou Mama, des Organisations Non Gouvernementales (Ong) et de la cheffe antenne Parakou du Bupdos Ong Gisèle Denou Sabou. 

Wilfried AGNINNIN

C’est une initiative qui s’inscrit dans le cadre du Projet de Renforcement de la Performance du Dispositif Communautaire d’accompagnement à la Jouissance des Droits de l’Enfant à Parakou (Prp-Cajdep) avec l’appui financier de Eriks, development partener. Contribuer à la jouissance au droit à l’éducation des enfants dans un environnement protecteur dans la ville de Parakou. C’est le bien-fondé de ce projet ambitieux porté par Bupdos Ong.

Pour le maire de Parakou Inoussa Zimé Chabi, la question de la protection des enfants et de leurs droits à l’éducation interpelle tous les acteurs à divers niveaux. C’est pourquoi il a invité les parents qui sont les plus concernés à veiller au respect des droits de leurs enfants. Après avoir reçu les plaidoyers formulés par Bupdos Ong et des enfants de la ville de Parakou, le maire Inoussa Zimé Chabi a remercié cette organisation pour avoir initié ce projet. Selon l’autorité municipale, la mairie de Parakou continue de faire des efforts dans la construction des infrastructures socioéducatives ces dernières années. Cependant, souligne le maire, les défis sont nombreux et les moyens limités. Néanmoins, il a rassuré Bupdos Ong que les différents plaidoyers formulés à l’endroit des garants légaux en général et de la mairie de Parakou en particulier, seront pris en compte. « Vous avez soulevé assez de problèmes, nous allons nous atteler pour la résolution progressive. Nous prenons l’engagement ici et maintenant, pour qu’une ligne budgétaire soit dédiée à la protection de l’enfance. Car, il va aussi de notre intérêt. Votre bien-être est aussi le notre », a-t-il pris l’engagement.

Dans son intervention, le représentant du Directeur Départemental des Affaires Sociales et de la Microfinance (Ddasmf) du Borgou Abdoulaye Yacoubou Mama, a rappelé le rôle de sa direction qui est de suivre et de coordonner les actions des Ong intervenant dans le domaine social en l’occurrence de la protection des enfants. Tout en exprimant sa gratitude à l’endroit de Bupdos Ong, Abdoulaye Yacoubou Mama a réaffirmé la disponibilité de la Direction Départementale des Affaires Sociales et de la Microfinance (Ddasmf) du Borgou à accompagner les activités de cette organisation. Dans la même logique, responsables du Centre de Promotion Sociale (Cps), coordination des parents d’élèves, agents de la mairie, acteurs de la sécurité publique et Organisations Non Gouvernementales (Ong), ont aussi pris l’engagement de jouer leur partition pour l’atteinte des objectifs du projet.

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.