DROITS ET DEVOIRS D’UNE BONNE CITOYENNE EN PERIODE ELECTORALE : La ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou sensibilise les femmes de la 7e Ce

3 ans ago | Written by
11 898 vues
0 0

 

La Ministre du Numérique et de la Digitalisation (Mnd) Aurélie Adam Soulé Zoumarou, continue d’apporter sa contribution pour une participation active de toutes les couches sociales à l’élection présidentielle du 11 avril prochain au Bénin. A cet effet, la dame de fer est allée le vendredi 12 mars 2021 à Bouka, un arrondissement de la commune de Kalalé, pour sensibiliser les femmes productrices et transformatrices de vivriers de cette localité, sur les comportements citoyens à avoir pendant la période électorale. A cœur ouvert et dans sa peau de mère de famille, l’autorité ministérielle a, au cours de cette rencontre, rappelé et insisté sur les droits et devoirs d’une bonne citoyenne avant, pendant et après la présidentielle du 11 avril 2021. Aurélie Adam Soulé Zoumarou, coordonnatrice de la campagne du parti Bloc Républicain (Br) pour le duo candidat Patrice Talon – Mariam Chabi Talata Zimé dans la 7ème Circonscription Électorale (Ce), a, pour finir, invité les femmes à participer activement au scrutin présidentiel prochain.

Venues de plusieurs villages de l’arrondissement de Bouka, les participantes ont exprimé leur attachement à la citoyenneté, la paix et la cohésion sociale. Tout en saluant la démarche de la ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou, elles ont pris l’engagement et promis jouer leur partition dans le processus électoral en cours à travers des comportements exemplaires. Elles ont, par la même occasion, rassuré l’autorité ministérielle d’être des ambassadrices de paix auprès des autres femmes et dans leurs foyers respectifs.

Il faut rappeler que cette séance de sensibilisation s’inscrit dans une démarche initiée par la ministre, pour promouvoir une participation active et efficace de toutes les couches sociales au processus électoral. Celle de Bouka, fait suite à une séance d’échanges avec les femmes membres de l’union des groupements de transformatrices de Karité de Nikki et une prière pour la paix le samedi 27 février 2021, qui avait réuni les forces vives de la 7è Ce.

Wilfried AGNINNIN

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru