EDITO : La foudre des syndicats !

3 ans ago | Written by
16 004 vues
0 0

Le ministre Mahougnon Kakpo a passé la main jeudi 27 mai 2021, à son successeur à la tête du ministère des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle. Même si l’ambiance qui a prévalu n’était pas celle des jours ordinaires, un fait a retenu l’attention de plus d’uns. En effet, les syndicats dudit ministère ont profité de cette occasion pour exprimer leurs mécontentements de la gestion du ministre Mahougnon Kakpo en son temps.

C’est une bâche de grande dimension qui félicite le chef de l’Etat pour avoir déchargé l’autorité ministérielle. Les critiques à l’encontre du ministre sortant ont été le chou gras de certaines presses au lendemain de la cérémonie de passation de charge. Une situation qui interpelle et fait réfléchir sur la gestion et le management des structures étatiques.

En réalité, depuis l’installation du régime de la rupture, le syndicalisme est mis sous boisseau au point où l’on n’observe plus de mouvements de grève aussi minimes qu’ils peuvent être. C’est dire que le syndicat du ministère des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle, a usé de cette cérémonie pour enfin se décharger.

Par ailleurs, le dialogue social est permanent depuis un certain temps avec l’installation de plusieurs structures telle que, le conseil national du dialogue social dont l’objectif est d’aplanir les crises sociales en vue de la satisfaction des besoins des usagers de l’administration publique.

S.A.A

Article Categories:
A la une · Editorial

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru