ÉDITO : Les forces du mal ou de l’opposition ?

4 ans ago | Written by
13 809 vues
0 0

 

La classe politique béninoise et en particulier l’opposition présente une image inquiétante qui fait interroger les analystes politiques. L’opposition est sectionnée et s’unit au gré des circonstances.

La goutte d’eau qui a fait déborder le vase est bien entendu le parti politique d’anciens alliés de la résistance, notamment ‘’Les Démocrates’’. Plusieurs révélations sont parvenues à la presse suscitant du coup, de vives réactions de la part de ces anciens camarades de lutte.
L’adversité semble trouver refuge au sein de l’opposition. La cible à viser n’est désormais le pouvoir en place mais de vieux amis qui ne partagent pas la même idéologie. Au lieu de se soutenir pour former un front en prélude à la présidentielle de 2021, les loups se déchirent et se promettent l’enfer.
Cette méthode sans aucun doute profiterait à la mouvance présidentielle pour étendre les tentacules d’une victoire assourdissante au soir de la présidentielle de 2021. Une opposition désorganisée entraîne souvent selon les labyrinthes politiques, une victoire parfaite. L’opposition actuelle doit pouvoir se l’approprier et renverser la courbe si elle aspire à gouverner la Nation béninoise.
L’adversité de l’opposition dans cette passivité n’aura aucun effet que celui de l’échec cuisant. A bon entendeur salut !

 

Spero A. AKOVOGNON

Article Categories:
A la une · Editorial

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru