EXAMEN DU CQM, SESSION 2024 À PARAKOU : Le Président des artisans Abdoulaye Ousmaïla Cissé note un bilan satisfaisant

3 mois ago | Written by
4 610 vues
0 0

 

L’examen du Certificat de Qualification aux Métiers (Cqm) a démarré le lundi 22 avril 2024 et a pris fin le samedi 27 avril 2024. Dans la ville de Parakou, les différentes épreuves se sont déroulées sans grande difficulté. A travers une interview exclusive, le Président du collectif des artisans de la commune de Parakou Abdoulaye Ousmaïla Cissé a noté un bilan satisfaisant tout en invitant les candidats au calme quant à la proclamation des résultats dans les jours à venir. À lire ci-dessous, l’intégralité de cet entretien.
Christian OTCHO & Toria YADISSOUNON (Edts Cfoman-Daabaaru)

Daabaaru: Monsieur le président du collectif des artisans de la commune de Parakou, quel est le point global qu’on peut faire à l’issue de cet examen ?

Abdoulaye Ousmaïla Cissé : Le point global à l’issue de cet examen, nous pouvons vous dire que dans sa globalité l’examen s’est bien déroulé. Vous savez que dans ce monde, il n’y a pas d’homme parfait, donc on ne peut pas dire que tout a été parfait. Mais les quelques-unes de difficultés qu’on a rencontré, sont des trucs qui sont minimes, à ce qu’on puisse l’exprimer ou en faire une polémique. Donc, par rapport à cela, je vous dis que globalement tout s’est bien passé.

Vous avez dit tout s’est bien passé, est-ce que tous les candidats inscrits à cet examen ont pu composer ?

Par rapport aux candidats, vous savez que Parakou seule a eu un peu plus de 2 700 candidats. Et en sa majorité absolue, les candidats étaient présents, sauf quelques-uns qui ne sont pas au pays. Vous savez que nos apprenants en grande partie, il y a certains qui vont souvent au Nigéria. Sinon sur l’effectif, je ne suis pas trop sûr que cela fasse une cinquantaine d’absents dans l’ensemble.

Quelles sont les difficultés rencontrées ?

Les difficultés rencontrées, il n’y a pas eu tellement. Mais les quelques difficultés qu’on peut énumérer ici, c’est peut-être des enfants qui se sont retrouvés dans d’autres centres de composition. Et qui n’étaient pas allés regarder leurs noms avant la date de la composition. Pour les déplacer dans leurs centres de composition respectif, cela a pris du temps. Ce qui a fait qu’il y a certains enfants qui ont composé avec un peu de retard. Sinon le retard qui a eu, n’est pas un retard qui vient de nous organisateurs ou du comité d’organisation. C’est un retard par rapport aux enfants indélicats qui n’ont pas pris le soin d’aller vérifier leurs noms d’avance afin de connaître leur centre de composition. Donc, ce sont ces cas là, on a essayé de gérer dans la matinée et déjà avant 10h, on a fini de régler déjà tous ces cas. C’est ce que je peux énumérer comme difficulté qu’on a rencontré, sinon en dehors de cela, en général, la composition s’est bien effectuée. Surtout avec le dynamisme du président du comité d’organisation que je tiens à féliciter au passage.

À quand les résultats de l’examen ?

À propos des résultats, nous ne pouvons pas vous dire avec exactitude la date ou le jour des proclamations des résultats. D’abord, nous ne sommes pas des personnes indiquées pour vous donner la date exacte de proclamation des résultats. Mais nous vous rassurons qu’avec le travail qui se fait au niveau du secrétariat, les résultats tomberont d’ici à la fin de la semaine. Mais on ne peut pas le dire avec précision, surtout que ce n’est pas nous qui proclamons les résultats. C’est la direction des examens et concours qui finalise et nous fait le retour, avant que nous autres on ne puisse faire l’affichage.

Un mot à l’endroit des candidats

Nous demandons aux candidats de ne pas s’inquiéter d’ici-là, ils seront fixés sur leur sort. Il faut que chaque candidat soit serein. Pour tout candidat qui a bien assimilé, avec les épreuves qu’on leur a présentées, il doit pouvoir s’attendre à se faire compter parmi les admis. Donc, c’est de dire que les résultats seront proclamés selon ce que chacun a eu à faire par rapport à l’épreuve qu’on lui a présentée.

Interview réalisée par Christian OTCHO & Toria YADISSOUNON (Edts Cfoman-Daabaaru)

Article Categories:
A la une · Actualité · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru